Covid-19 (actualisé) :

Fin du pass vaccinal et de l'obligation du port du masque en intérieur dès lundi


Publié / Actualisé
Depuis plusieurs semaines, la pression hospitalière a nettement diminué à La Réunion et elle se stabilise aujourd'hui à un niveau bas permettant de mettre en oeuvre la dernière étape du calendrier de desserrement progressif des mesures de freinage. Ce sont donc, deux nouveaux allègements majeurs qui interviendront à La Réunion à compter du lundi 4 avril : la suspension du passe vaccinal dans tous les lieux où il est actuellement exigé, à l'exception des établissements de santé et médico sociaux où le passe sanitaire reste en vigueur, et la levée de l'obligation du port du masque en intérieur, sauf dans les transports collectifs et les établissements de santé et médicaux-sociaux. Nous publions le communiqué complet de la préfecture ci-dessous (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Depuis plusieurs semaines, la pression hospitalière a nettement diminué à La Réunion et elle se stabilise aujourd'hui à un niveau bas permettant de mettre en oeuvre la dernière étape du calendrier de desserrement progressif des mesures de freinage. Ce sont donc, deux nouveaux allègements majeurs qui interviendront à La Réunion à compter du lundi 4 avril : la suspension du passe vaccinal dans tous les lieux où il est actuellement exigé, à l'exception des établissements de santé et médico sociaux où le passe sanitaire reste en vigueur, et la levée de l'obligation du port du masque en intérieur, sauf dans les transports collectifs et les établissements de santé et médicaux-sociaux. Nous publions le communiqué complet de la préfecture ci-dessous (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Au regard de la circulation virale qui reste active sur notre territoire le préfet adresse à tous un message de responsabilité :

- le port du masque reste très fortement recommandé, notamment dans les lieux à forte fréquentation au sein desquels les mesures de distanciation ne peuvent être respectées et, a fortiori, pour les personnes fragiles ;
- avec la levée des mesures de restriction et alors que 30% des personnes éligibles ne sont pas encore vaccinées et que une personne de plus de 65 ans sur quatre n’est pas vaccinée ou n’a pas fait sa 3ème dose de vaccin, le préfet rappelle à tous l’importance d’avoir un schéma vaccinal complet et à jour, et invite en particulier les personnes éligibles à une dose de rappel à se faire vacciner ;
- la vigilance et le respect des gestes barrières restent par ailleurs essentiels pour permettre de tenir dans la durée la levée des mesures de restriction.

Les trois prochaines semaines permettront d’analyser l’impact des allègements sur la circulation virale. En cas de dégradation de la situation hospitalière, de nouvelles mesures de protection seraient inévitablement mises en œuvre, telles que l’obligation du port du masque dans les établissements recevant du public.

Par ailleurs, un décret paru le 31 mars assouplit les conditions de voyage : le test demandé pour l’entrée sur le territoire réunionnais est désormais de moins de 48h pour un test antigénique et de moins de 72h pour un test RT-PCR (contre la présentation d’un test de moins de 24h précédemment).

- A partir du 1er avril 2022 : Fin de l’état d’urgence sanitaire à La Réunion -

L’état d’urgence sanitaire est levé à La Réunion à compter du 1er avril.

Cette mesure permettait au préfet de mettre  en place des mesures exceptionnelles de protection face à la crise comme :
- l’instauration d’un couvre-feu ;
- les restrictions de déplacements des personnes (confinement).

- A partir du 4 avril : Fin du passe vaccinal et du port du masque en intérieur -

Deux allègements majeurs du protocole sanitaire interviendront à partir du lundi 4 avril 2022 :

La suspension du passe vaccinal pour accéder à l'ensemble des lieux (restaurants, bars, discothèques, cinémas, théâtres, salles de spectacle, musées, stades, foires et salons...) où il est actuellement exigé. Toutefois, le passe sanitaire (attestation de vaccination, résultat d'un test négatif ou d'un certificat de rétablissement) restera demandé à l'entrée des hôpitaux, des EHPAD, des maisons de retraite et des établissements pour personnes handicapées, afin de protéger les personnes les plus fragiles.

Le port du masque, déjà levé dans les lieux soumis au passe vaccinal, ne sera plus obligatoire dans les lieux clos (entreprises, écoles, administrations, services publics, magasins...) sauf dans les transports collectifs de voyageurs et les établissements de santé et médico-sociaux, dans lesquels il restera exigé.

En conséquence :

- le protocole sanitaire en entreprise et dans les administrations cessera de s'appliquer à partir du lundi 4 avril : fin du port du masque obligatoire et de la distanciation physique. Toutefois, il faudra continuer à appliquer des règles d'hygiène comme le lavage des mains, le nettoyage des surfaces et l'aération des locaux.

- le port du masque en intérieur pour tous les élèves et les personnels des écoles et établissements scolaires ne sera plus obligatoire. Le protocole sanitaire passe au niveau 1 (niveau vert) dans l'ensemble des écoles primaires, des collèges et des lycées : fin du brassage des élèves par niveau, fin des restrictions pour la pratique des activités physiques et sportives (retour des sports de contacts en intérieur).

ATTENTION, les mesures suivantes restent en vigueur :

- Port du masque dans les transports collectifs ;
- Passe sanitaire dans les établissements de santé et médicaux sociaux ;
- Port du masque pour les personnels et le public dans les établissements de santé et médicaux sociaux ;
- Maintien de l’obligation vaccinale pour les personnels de santé et les sapeurs-pompiers ;
- Interdiction de la consommation d’alcool sur la voie publique.

- Voyages à destination de La Réunion : modification de la durée de validité des tests -

A partir du 31 mars le test demandé pour l’entrée sur le territoire est :
- de moins de 48h pour un test antigénique ;
- de moins de 72h pour un test RT-PCR.

- Voyages au sein du territoire National -

1. Voyages à destination de La Réunion en provenance de métropole

Voyageurs disposant d’un schéma vaccinal complet

Les voyageurs disposant d’un schéma vaccinal complet doivent présenter les pièces suivantes lors de l’enregistrement et à l’embarquement :
*        Schéma vaccinal complet ;

*        Résultats d’un test RT- PCR de moins de 72h ou antigénique de moins de 48h.

Voyageurs ne disposant pas d’un schéma vaccinal complet

Les personnes qui ne sont pas vaccinées ne peuvent voyager que si elles relèvent d’un motif impérieux. Ces passagers doivent présenter les pièces suivantes à l’enregistrement et à l’embarquement :
- Justificatif du motif impérieux de déplacement ;
- Résultats d’un test RT- PCR de moins de 72h ou antigénique de moins de 48h;
- Déclaration sur l’honneur attestant qu’elles acceptent qu’un examen de dépistage soit réalisé à leur arrivée sur le territoire.

2. Voyages à destination de métropole en provenance de La Réunion

Voyageurs disposant d’un schéma vaccinal complet

Le test pré-embarquement est supprimé dans le sens La Réunion – métropole pour les voyageurs disposant d’un schéma vaccinal complet.

Voyageurs ne disposant pas d’un schéma vaccinal complet

Les personnes qui ne sont pas vaccinées ne peuvent voyager que si elles relèvent d’un motif impérieux. Ces passagers doivent présenter les pièces suivantes à l’embarquement :
- Justificatif du motif impérieux de déplacement ;
- Résultats d’un test RT- PCR de moins de 72h ou antigénique de moins de 48h;
- Déclaration sur l’honneur attestant qu’elles acceptent qu’un examen de dépistage soit réalisé à leur arrivée sur le territoire.

3. Voyages en provenance et à destination de Mayotte

Voyageurs disposant d’un schéma vaccinal complet

Le test pré-embarquement est supprimé en provenance et à destination de Mayotte pour les voyageurs disposant d’un schéma vaccinal complet.

Voyageurs ne disposant pas d’un schéma vaccinal complet

Les personnes qui ne sont pas vaccinées ne peuvent voyager que si elles relèvent d’un motif impérieux. Ces passagers doivent présenter les pièces suivantes à l’embarquement :
- Justificatif du motif impérieux de déplacement ;
- Résultats d’un test RT- PCR de moins de 72h ou antigénique de moins de 48h;
- Déclaration sur l’honneur attestant qu’elles acceptent qu’un examen de dépistage soit réalisé à leur arrivée sur le territoire.

- Voyages en provenance et à destination de l’étranger -

Pour rappel, l’Ile Maurice, les Seychelles, Madagascar et l’Afrique du Sud sont désormais classés en zone verte.

1. Voyages en provenance de l’étranger

Voyageurs disposant d’un schéma vaccinal complet

Les voyageurs disposant d’un schéma vaccinal complet doivent présenter les pièces suivantes lors de l’enregistrement et à l’embarquement :
- Schéma vaccinal complet ;
- Résultats d’un test RT- PCR de moins de 72h ou antigénique de moins de 48h.

Voyageurs ne disposant pas d’un schéma vaccinal complet

Les personnes qui ne sont pas vaccinées ne peuvent voyager que si elles relèvent d’un motif impérieux. Ces passagers doivent présenter les pièces suivantes à l’enregistrement et à l’embarquement :
- Justificatif du motif impérieux de déplacement ;
- Résultats d’un test RT- PCR de moins de 72h ou antigénique de moins de 48h;
- Déclaration sur l’honneur attestant qu’elles acceptent qu’un examen de dépistage soit réalisé à leur arrivée sur le territoire.

2. Voyages à destination d’un pays étranger

Les conditions de voyages au départ de La Réunion et à destination de l’étranger sont définies par les pays d’accueil. Un récapitulatif par pays est disponible sur le site du Ministère des affaires étrangères : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays-destination/

- Rappel du calendrier de levée des mesures avant le 4 avril -

Les restrictions sanitaires levées les 21 et 28 février

- Suppression du couvre-feu ;
- Levée des jauges dans les établissements accueillant du public ;
- En entreprise, le télétravail n’est plus obligatoire, mais reste recommandé ;
- Fin de l’obligation de port du masque en extérieur ;
- Levée de la limitation des tablées à 6 personnes ;
- Levée des restrictions de rassemblement dans l’espace public : regroupements de plus de 6 personnes, pique-niques, bivouacs, vide-greniers, brocantes… sont de nouveau autorisés ;
- Passage du protocole scolaire de niveau 3 au niveau 2 dans les établissements du 1er degré (levée du port du masque dans la cour).

Les restrictions sanitaires levées le 18 mars

- Réouverture des discothèques, sans limitation de jauge ;
- Autorisation de la tenue des concerts debout.

Les restrictions sanitaires levées le 26 mars

- Autorisation de la consommation debout dans les bars, café et restaurants ;
- Levée de l’interdiction des moments de convivialités dans les ERP et les entreprises ;
- Levée de l’interdiction des rassemblements festifs à caractère privé dans les ERP de type X, L et CTS ;
- Fin de l’interdiction des activités de danse dans les ERP ;
- Levée du port du masque dans les ERP soumis au Passe vaccinal, en intérieur et en extérieur.


 

   

Mots clés :

    9 Commentaire(s)

    Mékoué, Posté
    Oyé, oyé bonne gens, après plus 2 années de "fantaisie", on est encore dans la baliverne du masque sur le nez en protection contre le virus alors que les pores de la peau sont autant de portes d'entrée pour toute infection virale. L'efficacité du masque s'applique dans le cas des micros poussières, des particules des gaz d'échappement dans l'air et n'est d'aucune utilité contre n'importe quel virus, mais comme l'expérience de "Milgram" demeure d'actualité, on suit ...Quand on constate que les vaccinés à 3 doses ARNm, attrapent aussi le covid et sont même hospitalisés comme les non vaccinés, n'est-ce pas encore une plaisanterie que d'être encore soumis à forte incitation pour les plus de 65 ans entre autre, par la haute autorité de santé, à se faire vacciner par protection. Que faut-il encore attendre pour constater au moins, que l'interdiction imposée aux médecins de prescrire librement est une arnaque ' Que l'avertissement du Professeur Luc MONTAGNIER, n'était pas aussi dénué de sens, en ce qui concernait : vitesse et précipitation diligenté en matière de vaccin et de plus sans garantie des labo '
    Eve, Posté
    Appel Air Austral à l'instant Vols Réunion /Métropole Maintien des motifs impérieux Qui nous explique ' Merci
    Laurène , Posté
    Pourriez vous nous expliquer pourquoi les motifs impérieux sont maintenus depuis la Réunion le pass vaccinal est levé et pour aller en métropole ou le pass vaccinal est levé ''
    Ana, Posté
    A quelques jours de la présidentielle....tout va bien même si le nombre de cas dans les faits restent assez haut ils enlèvent quasiment tout ! Donc les mesures n étaient pas et n ont jamais étaient totalement sanitaire ! Rdv dans l isoloir mon ptit manu... en espérant te voir dégager
    Zozimé, Posté
    Le pass sera remis dès la réélection du candidat sortant parce que comme par hasard le fait d'aller voter même covidé nous devrons faire face à une recrudescence de cas
    Chiendant, Posté
    Ben dit donc pour aller dans les lieux publique voir 200 à 500 personnes vacciné, non vacciné no problème,pour prendre un avion faut un motif impérieux pour les non vacciné, faut arrêté de fumé la moquette du côté de la préfecture elle est de mauvaise calité !
    Kalou, Posté
    Macron, ton obligation d'injection pour les soignants et pour rentrer à l'hôpital est inconstitutionnelle .Tu devra rendre des comptes mon biquet génocideur .
    Hoareau, depuis son mobile , Posté
    Encore des mensonges je travaille dans un laboratoire on a un rebond de 62 % de positivité
    Présidentielle 2022, Posté
    Le macron nouveau est arrivé à 9 jours de la présidentielle : " vote pou mwin "