Allègement des restrictions sanitaires :

Covid-19 : fin du port du masque dans les transports en commun dès le 16 mai à La Réunion


Publié / Actualisé
À compter du lundi 16 mai 2022, les réunionnais.se passent une nouvelle étape dans la crise sanitaire. En effet, comme l'a annoncé Olivier Véran ce mercredi 11 mai à l'issue du dernier conseil des ministres, le port du masque n'est désormais plus obligatoire dans les transports en commun, y compris à La Réunion. Cependant, le port du masque reste fortement recommandé, le rappelle le Ministère de la Santé.
À compter du lundi 16 mai 2022, les réunionnais.se passent une nouvelle étape dans la crise sanitaire. En effet, comme l'a annoncé Olivier Véran ce mercredi 11 mai à l'issue du dernier conseil des ministres, le port du masque n'est désormais plus obligatoire dans les transports en commun, y compris à La Réunion. Cependant, le port du masque reste fortement recommandé, le rappelle le Ministère de la Santé.

Bus, train, avion, taxis sont donc concernés par cette nouvelle mesure d'allègement des restrictions sanitaires. Une fin du port du masque applicable également à La Réunion, comme l'indique la Préfecture. "L’obligation du port du masque dans les transports collectifs est prévue par voie de décret. La modification de ce texte impactera donc l’ensemble du territoire, y compris La Réunion."

Le ministre de la Santé estime que cette contrainte n'est "plus adaptée" alors que la situation sanitaire s'améliore dans le pays. "La situation épidémique s'améliore, la pandémie n'est pas terminée mais le nombre de nouveaux diagnostics au quotidien diminue et nous considérons qu'ils n'est plus adapté de maintenir cette obligation du port du masque dans les transports en commun, à partir de lundi 16 mai", a annoncé Olivier Véran, ajoutant suivre une recommandation de l'ECDC, organisme européen de lutte contre les maladies transmissibles.

Le pass sanitaire dans les hôpitaux et les Ehpad restera en revanche en vigueur au moins jusqu'à l'été ainsi que le port du masque obligatoire dans ces établissements, a précisé le ministre de la Santé. Pour rappel, depuis le 4 avril dernier, les réunionnais.es ne sont plus obligés de porter un masque en intérieur.

- Le virus circule moins -

À La Réunion, selon les derniers chiffres de l'Agence régionale de santé, la circulation du virus continue de diminuer, permettant au taux d'incidence de passer sous la barre des 1.000 cas pour 100.000 habitants. Il culmine à 919 pour 100.000 habitants cette semaine, alors que six décès ont été enregistrés et que 7.865 cas ont été confirmés en sept jours. Une situation encourageante, bien que la préfecture appelle toujours à la vigilance, notamment en respect des gestes barrières.

Cependant, si l'épidémie semble pour le moment sous contrôle, elle n'est pas "terminée", préviennent les scientifiques.

Lire aussi - Le masque s'en va, les rhumes, les grippes font leur grand retour

www.ipreunion.com/[email protected]

   

2 Commentaire(s)

Gael, Posté
certes la gène respiratoire est réelle, surtout quand il fait chaud ' ! mais l'usage de masques respiratoires devrait continuer à s'envisager vraiment pour des utilisations ponctuelles de courte durée en milieu clos et fréquenté comme les transports en commun, dans la mesure ou la pandémie n'est pas finie ! : " La prévention des affections respiratoires " : https://www.officiel-prevention.com/dossier/protections-collectives-organisation-ergonomie/risque-chimique-2/la-prevention-des-affections-professionnelles-respiratoires
Razmot, Posté
Grave erreur d'appréciation, surtout pour La Réunion, en effet en France métropolitaine les températures montent, et c'est totalement l'inverse à La Réunion, sachant que le virus se propage bcp plus facilement quand il fait froid , on doit s'attendre à un effet catastrophique voir apocalyptique de cette mesure, on va avoir dans les semaines suivantes de nouveaux taux record de contamination! Bravo pour les décisions stupides! Faites-suivre au Préfet!