Pas de tension hospitalière :

Covid-19 : la circulation du virus continue de diminuer


Publié / Actualisé
La circulation virale du Covid-19 diminue encore cette semaine, permettant au taux d'incidence de passer sous la barre des 1.000 cas pour 100.000 habitants. Il culmine à 919 pour 100.000 habitants cette semaine, alors que six décès ont été enregistrés et que 7.865 cas ont été confirmés en sept jours. Une situation encourageante, bien que la préfecture appelle toujours à la vigilance, notamment en respect des gestes barrières (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
La circulation virale du Covid-19 diminue encore cette semaine, permettant au taux d'incidence de passer sous la barre des 1.000 cas pour 100.000 habitants. Il culmine à 919 pour 100.000 habitants cette semaine, alors que six décès ont été enregistrés et que 7.865 cas ont été confirmés en sept jours. Une situation encourageante, bien que la préfecture appelle toujours à la vigilance, notamment en respect des gestes barrières (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

• Six décès en sept jours

Le nombre de décès hebdomadaire est en légère baisse, avec six patients décédés contre sept la semaine précédente. Deux personnes étaient âgées de 45 à 54 ans, trois personnes étaient âgées de 55 à 64 ans, et une personne étaient âgée de plus de 75 ans. Quatre personnes n’étaient pas vaccinées ou présentaient un schéma vaccinal incomplet. Les deux  personnes vaccinées présentaient des comorbidités.

• Forte baisse des cas

Pour la semaine du 30 avril au 6 mai 2022 à La Réunion, le nombre de cas hebdomadaires s’établit à 7.865 contre 10.931 la semaine précédente, correspondant à un  taux d’incidence de  919  contre 1 277  la semaine dernière, soit une baisse de 28%.

Le taux de positivité est également en baisse pour atteindre 33,3%, contre 36,4% précédemment. "La décrue de la circulation virale se confirme en ce début de nouvelle semaine de référence" note la préfecture.

• Les cas en réanimation en légère hausse

Au 10 mai 2022, 9 lits de réanimation étaient occupés par des patients positifs au Covid-19, sur les 74 lits installés à La Réunion, et 51 par des patients présentant d’autres pathologies (81,1% de taux d’occupation). Soit une hausse de quatre patients en comparaison à la semaine précédente. Malgré cette hausse, aucune tension hospitalière n’est à signaler.

A noter que la présenc de sous-lignage BA.4 et BA.5 du variant Omicron à La Réunion a été confirmée par séquençage. 2 cas de sous-lignage BA.4 ont été séquencés chez 2 personnes de retour d’Afrique du Sud, fin avril,  et 1 cas de sous-lignage BA.5 a été séquencé chez 1 personne de retour de l’île Maurice, fin avril.

"Les observations faites en Afrique du Sud ne sont pas forcément transposables en France et à La Réunion, compte-tenu des couvertures vaccinales différentes et des antécédents de circulation différents (BA.2 a fortement circulé à La Réunion mais a peu circulé en Afrique du Sud)" signale cependant la préfecture.

• La vaccination continue

Du 2 au 8 mai, plus de 2 700 injections ont été effectuées : plus de 300 personnes ont reçu leur première dose,  plus de 2.000 Réunionnais ont bénéficié d’une dose de rappel.

Au 8 mai, 72,2 % de la population éligible (de plus de 5 ans) est engagée dans un parcours vaccinal soit 67,2 % de la population totale,  70,7 % de la population éligible présente un schéma vaccinal complet soit 65,8 % de la population totale.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !