Allègement des restrictions sanitaires :

Covid-19 : fin des motifs impérieux et levée des masques à compter de ce lundi


Publié / Actualisé
Ce lundi 16 mai 2022, c'est un vent de liberté qui souffle sur La Réunion. En effet, comme annoncé vendredi dernier, cette journée marque la fin du masque dans les transports et les motifs impérieux pour voyager. Un allègement qui marque la disparition de la dernière grande restrictions anti-Covid. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Ce lundi 16 mai 2022, c'est un vent de liberté qui souffle sur La Réunion. En effet, comme annoncé vendredi dernier, cette journée marque la fin du masque dans les transports et les motifs impérieux pour voyager. Un allègement qui marque la disparition de la dernière grande restrictions anti-Covid. (Photo rb/www.ipreunion.com)

Alors qu’annoncée à la base par le ministère des Outre-mer pour une mise en place dès samedi 14 mai 2022, la levée des motifs impérieux a été décalée à ce jour, lundi 16 mai. La levée de cette mesure pour les personnes non vaccinées, prend donc effet le même jour que l’assouplissement des restrictions sanitaires. De même, les tests négatifs à la Covid-19 ne sont plus exigés pour les passagers vaccinés à l’embarquement.

Pour rappel, les motifs impérieux étaient en place depuis le 28 janvier 2021 pour tous les voyageurs entre La Réunion et la Métropole. L'obligation avait été mise en pause pendant cinq semaines avant d'être réactivée. La Réunion faisait alors face à une explosion de cas et à l’apparition de variant sud-africain dur l’île.

Le 15 octobre 2021, l’état d’urgence sanitaire avait été levé. Cependant, les motifs impérieux étaient eux, toujours en vigueur pour les personnes non-vaccinées.

Lire aussi - Levée des motifs impérieux : (enfin) une bouffée d'air frais pour de nombreuses familles

- Bas les masques –

C'est également à cette date que, comme dans toute la France, le port du masque n’est désormais plus obligatoire dans les déplacements. Jusqu'à maintenant, le port du masque était imposé dans les métros, les bus, les trains, les avions et les taxis.

Ces allégements "tiennent compte de l'amélioration de la situation épidémique au niveau national et du recul des niveaux d'hospitalisation, même si la 5ème vague n'est pas encore terminée et la vigilance de chacune et de chacun doit rester de mise" indiquaient les ministères de la Santé et des Outre-mer dans leur communiqué commun publié le jeudi 12 mai.

Pour rappel, c’est le mercredi 11 mai, à l'issue du dernier conseil des ministre du quinquennat d’Emmanuel Macron, qu’a été annoncée la fin du port du masque dans les transports en commun à compter du lundi 16 mai, y compris à La Réunion. Le ministre de la Santé estime que cette contrainte n'est "plus adaptée" alors que la situation sanitaire s'améliore dans le pays. "La situation épidémique s'améliore, la pandémie n'est pas terminée mais le nombre de nouveaux diagnostics au quotidien diminue et nous considérons qu'il n'est plus adapté de maintenir cette obligation du port du masque dans les transports en commun, à partir de lundi 16 mai", a annoncé Olivier Véran, ajoutant suivre une recommandation de l'ECDC, organisme européen de lutte contre les maladies transmissibles.

Lire aussi - Le masque n'est plus obligatoire dans les transports

Même si l’épidémie décline, le gouvernement tient à le rappeler, le port du masque reste " fortement recommandé " et qu'il pourrait redevenir obligatoire si le contexte l'imposait.Plusieurs mesures restent par ailleurs en place, notamment le pass sanitaire est ainsi toujours exigé pour accéder à un établissement de santé (hôpitaux, Ehpad...).

www.ipreunion.com/[email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !