[VIDEO] C'est reparti :

A l'approche de la nouvelle saison, Alice Lemoigne reprend les vagues


Publié / Actualisé
A l'approche de la nouvelle saison de surf, la Réunionnaise Alice Lemoigne, trois fois championne du monde, six fois championne d'Europe et six fois championne de France, reprend les vagues. Entre vie professionnelle et vie d'athlète, la jeune femme confie son envie de décrocher le titre de championne du monde de la World Surf League. La championne se confie à Imaz Press (Photo rb/www.ipreunion.com)
A l'approche de la nouvelle saison de surf, la Réunionnaise Alice Lemoigne, trois fois championne du monde, six fois championne d'Europe et six fois championne de France, reprend les vagues. Entre vie professionnelle et vie d'athlète, la jeune femme confie son envie de décrocher le titre de championne du monde de la World Surf League. La championne se confie à Imaz Press (Photo rb/www.ipreunion.com)

• Comment tu te prépares à cette nouvelle saison 2022 ?

Alice Lemoigne : J’ai terminé avec une belle saison en 2021 avec un titre de vice-championne du monde WSL. Donc après je suis rentrée chez moi à La Réunion, et bon, c’était les fêtes. Et je me suis quand même pas mal entraînée pour la saison 2022, parce que voilà, on a de grandes étapes qui arrivent. D’ailleurs on va commencer bientôt avec l’Australie. Donc j’ai essayé de toujours continuer les entraînements physiques, les entraînements à l’eau, travailler un peu le mental, changer quelques.. Deux trois trucs que je devais changer pour améliorer ma technique. Et là je pars dans une semaine en métropole pour récupérer de nouvelles planches pour la saison et essayer de m’entraîner dans de nouvelles vagues parce que c’est vrai qu’à La Réunion on a des vagues assez parfaites et qu’en compétition on ne retrouve pas ces vagues parfaites, donc je vais en métropole surfer des " beach break " et essayer de m’adapter à d’autres conditions de vagues, à de l’eau froide.

• Raconte-nous ton quotidien de championne

AL : J’essaye de m’entraîner physiquement tous les matins de la semaine. Donc maintenant je me prépare autrement physiquement. Beaucoup de boxe parce que ça me permet de travailler la coordination, le cardio. Donc voilà j’ai changé ça avec toujours un peu de vélo, de la course. Et puis les entraînements le matin et après j’enchaîne avec ma mission au TCO. Donc voilà, c’est des journées assez chargées. Et avec les sponsors aussi, comme aujourd’hui je suis avec ImazPress.

• Et part de glisser sur les vagues que fais-tu ?

AL : Depuis le 1er janvier, je suis au service de la communication. Donc pour moi c’est une nouvelle mission, et je suis vraiment contente parce que ça m’aide aussi dans ma vie d’athlète, parce que voilà, il faut aussi apprendre à gérer ses réseaux sociaux et donc là cette nouvelle mission va me servir aussi pour moi, ma vie perso donc c’est vraiment top et je suis vraiment contente aussi de continuer de faire ma mission dans le développement durable. Aller dans les écoles, sensibiliser les jeunes…

Une saison de surf, combien ça coûte ?
Une saison complète ça me coûte entre 60 et 70 000 euros. Donc c’est vrai que ouais, il y a cet aspect financier qui est hyper important. Il y a un travail de médias, d’interviews à faire avec les sponsors. Etre toujours là pour que le sponsor ait du contenu, être là  présente aussi lors des évènements… Donc c’est vrai que c’est des journées assez remplies mais moi j’aime bien travailler et faire aussi ma vie d’athlète parce que ça me permet.. Quand je suis au TCO, ça me permet de ne pas penser qu’au surf et aussi penser autre chose que le surf ça permet de déstresser  on va dire et de pas penser à la compétition à ce moment là et moi personnellement ça me fait du bien.

• Quels sont tes objectifs oour 2022 ?

d-ùdécrocher titre de championne du monde WSL et bien-sûr faire un septième titre de championne d’Europe et un septième titre de championne de France.

Tu as été contaminée par le covid-19. Comment tu te sens aujourd’hui ?

AL : C’est vrai que j’ai eu le covid. Je pensais ne pas être atteinte du covid mais je l’ai eu. Et en plus, il m’a bien cassée, bien fatiguée, de la fièvre… Mais bon au bout d’une semaine je me suis quand même remise même si au niveau du souffle et tout ça a été assez compliqué pendant quelques semaines mais bon, là j’ai retrouvé ma forme physique à 100% donc voilà. Je me sens super prête et super motivée pour cette saison 2022.

www.ipreunion.com / [email protected]
 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !