Courrier des lecteurs de la communauté scolaire de l'école André Malraux de la Possession :

Une pétition sera remise en mairie ce mercredi


Publié / Actualisé
Les membres de la communauté scolaire de l'école André Malraux de la Possession mettent actuellement à la signature une pétition destinée au maire de la commune et aux élus concernant les modalités de mise en place de la réforme des rythmes scolaires à la prochaine rentrée scolaire 2013. Plusieurs autres écoles sur le secteur en font de même.
Les membres de la communauté scolaire de l'école André Malraux de la Possession mettent actuellement à la signature une pétition destinée au maire de la commune et aux élus concernant les modalités de mise en place de la réforme des rythmes scolaires à la prochaine rentrée scolaire 2013. Plusieurs autres écoles sur le secteur en font de même.

Cette pétition sera remise le mercredi 17 avril à 10 h à la mairie à l’occasion de la manifestation des enseignants de plusieurs écoles de la Possession.

La communauté de l’école André Malraux fait part de son désaccord concernant les modalités d’application et attire  principalement l’attention sur les points suivants :
· le pré-projet  ne diminue en rien la longueur de la journée d’un élève (de 8h00 à 15h30) contrairement à l’esprit du texte sur la refondation de l’école
· l’intégration des 45 minutes d’activités artistiques et culturelles à la pause méridienne ne nous paraît pas être adaptée.
· une pause si longue en plein milieu de la journée désorganise le temps scolaire
· l’exposition en plein soleil est rallongée de 45 minutes
· les enfants non demi-pensionnaires vont avoir la " chance " de rester plus longtemps au calme à  la maison ou  la " malchance " de ne pas pouvoir participer aux activités.
· la ville prévoit une augmentation des enfants demi-pensionnaires, alors qu’ils sont déjà si nombreux
· cette démarche doit se faire dans le cadre du projet éducatif local et le délai de septembre ne nous semble pas permettre une réflexion structurée sur la refonte de ce dernier
· l’utilisation des locaux scolaires et l’existence de matériel adapté aux activités est également source d’inquiétude.

En conséquence, nous souhaiterions qu’il y ait une vraie concertation et construction d’un Plan Educatif Territorial possessionnais dans la sérénité pour la rentrée 2014 et non pour 2013.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !