Courrier des lecteurs de François Fasquel :

Qu'il s'en aille et vite !


Publié / Actualisé
Premier acte : mardi 9 avril, nous apprenions dans la presse que M. Thierry Robert déclarait gagner plus de 90 000 euros par mois. Notre première réaction fut tous, d'essayer de trouver l'erreur : "Y aurait-il un zéro de trop ?", "C'est annuel ou mensuel ?". Le voile levé, nous comprenions qu'il n'y avait pas l'ombre d'un ratage de journaliste. Monsieur Robert, 36 ans, est bien multimillionnaire et gagne un SMIC approximativement toutes les huit heures ! Le député-maire de Saint-Leu n'est pas à son premier coup d'éclat, et en pleine affaire Cahuzac, il faut bien avouer qu'il a un sacré culot ! Dévoiler un tel patrimoine au moment où les Français sont le plus confrontés à la crise économique et ont le moins confiance aux élus, ça fait forcément désordre.
Premier acte : mardi 9 avril, nous apprenions dans la presse que M. Thierry Robert déclarait gagner plus de 90 000 euros par mois. Notre première réaction fut tous, d'essayer de trouver l'erreur : "Y aurait-il un zéro de trop ?", "C'est annuel ou mensuel ?". Le voile levé, nous comprenions qu'il n'y avait pas l'ombre d'un ratage de journaliste. Monsieur Robert, 36 ans, est bien multimillionnaire et gagne un SMIC approximativement toutes les huit heures ! Le député-maire de Saint-Leu n'est pas à son premier coup d'éclat, et en pleine affaire Cahuzac, il faut bien avouer qu'il a un sacré culot ! Dévoiler un tel patrimoine au moment où les Français sont le plus confrontés à la crise économique et ont le moins confiance aux élus, ça fait forcément désordre.

La polémique, Thierry Robert connaît et apprécie particulièrement, seulement si elle permet de faire parler de lui. Accordons-lui ce succès : il a même eu ses deux minutes et seize secondes de gloire sur la chaîne privée Canal +, invité du Grand Journal vendredi dernier.

La com’ passée, que reste-t-il ? Pas grand-chose, hormis une vraie sensation de nausée et de tête qui tourne. Dommage, l’aspirine ne fera aucun effet miracle cette fois. Monsieur Robert fait partie du club très fermé des 1% de français les plus riches. C’est quoi le problème me diriez-vous ? Le fait qu’environ 400 000 de nos compatriotes à La Réunion vivent sous le seuil de pauvreté et doivent attendre le 5 du mois pour disposer de leur allocation. Triste réalité.

Les lois de défiscalisations Pons, Paul, Girardin ou Scellier sont de véritables niches fiscales qui permettent aux puissants de l’être encore plus, en écartant progressivement les classes moyennes du droit de propriété dû à la flambée de l’immobilier et en laissant aux autres que les graines à picorer.

Patron de trois entreprises de bâtiment, monsieur Robert est aussi propriétaire de cinq immeubles, pas construits en toute légalité. Ce jeune rentier touche plus de 80 000 euros mensuels des locations immobilières, mais que tout le monde se rassure : monsieur Robert a déclaré qu’il a "bien sué pour en arriver là". Il est regrettable de constater que seule la "sueur" de quelques-uns s’est transformée en or, la sueur de tous les autres ressemble juste à des larmes de désespoir d’une crise toujours plus durement ressentie.

Quel regard doit-on désormais porter sur la comédie de monsieur Robert, enchaîné aux grilles de la préfecture le 14 septembre dernier, volant au secours de la veuve et de l’orphelin, pour réclamer plus de contrats aidés ? A ce stade de richesse, n’est-il pas discrédité ? Peut-il encore comprendre les maux de sa population ?

Au Parti de Gauche, nous le dénonçons avec force : jamais la richesse n’a été aussi peu partagée. Les réformes libérales ont permis à une petite minorité d’accumuler des fortunes considérables. L’égoïsme social des possédants est en train de violer l’intérêt général.

Deuxième acte : mercredi 10 avril, Monsieur Robert en ajoute une couche et nous fait une parfaite démonstration de son égoïsme. L’élu de la République déclare en avoir marre de devoir payer tout le temps et menace de quitter le pays. Quel sens du patriotisme ! Sur ce point au moins monsieur Robert, nous sommes d’accord : partez loin et vite avec vos millions acquis sur le dos des masses laborieuses qui suent réellement la journée. N’oubliez pas que nos impôts servent à financer les écoles, les retraites, la sécurité sociale, et les investissements publics, etc. Pourquoi aller à Maurice ? Vous seriez trop proche de cette France qui vous écœure, partez plus loin : les Bermudes vous permettrons de sauver encore plus de liasses pour votre petite famille !

L’exemple de ce député-maire n’est malheureusement pas anecdotique, mais seulement la partie émergée de l’énorme iceberg de Français, parfois élus, extrêmement riches qui profitent du système ultra-libéral actuel où les détenteurs de capitaux peuvent agir à leur guise. Comment expliquer la frilosité des autres éléphants de la politique à La Réunion à dévoiler leur patrimoine ? Le pouvoir appelle le pouvoir. Sur le gros gâteau de la richesse produite en France, seule l’oligarchie a le couteau et découpe les parts.

Le 5 mai prochain, le Front de gauche en appelle à une grande marche citoyenne pour la 6e République et au grand coup de balai. Ouste !

François Fasquel
Militant du Parti de Gauche

 

   

4 Commentaire(s)

Gingeral, Posté
Oh, tiens, on gagne 30 000 euros en étant député européen ? C'est pourtant bien le seul mandat de MELENCHON. C'est du ladi lafé Madame... MELENCHON possède une case comme beaucoup de français et n'est pas millionnaire (patrimoine rendu public lors des présidentielles, comme celui de Hollande ou de Sarko). Et, vous avez raison de relever que les élus ne doivent plus cumuler les mandats pour accumuler les indemnités, comme c'est trop souvent le cas dans notre pays. Et à la Réunion, nous avons des champions ! Vite, que l'on passe à autre chose, en refondant nos institutions. Vive la 6ème République, sociale, solidaire et écosocialiste!
Jak, Posté
Combien de petits contrats mal payés, de petits salaires de misère, il a fallu pour se constituer une telle fortune ? C'est surement lui qui a manipulé la pelle et la truelle jusqu'à en transpirer de douleur et de fatigue.
Coquiette, Posté
Moi-je n'aime tellement pas les riches qu'il y a 9 millionnaires dans son gouvernement. Et ce monsieur Mélenchon qui dénonce tout avec un patrimoine de quelques millions révélé par la presse et un salaire mensuel de plus de 30000?... Ah pauvres donneurs de leçon que vous êtes. Quelle cacophonie générée par cette gauche molle. On n'a plus le droit d'être riche dans ce pays. Allez travailler et investir plutôt de critiquer. Vous me décevez
Alimeme, Posté
Arrete crache su de moune, si effectivement li la bossé pou avoir cet ni néna oussa i lé le probleme ? Pck la plupart i réussi pas comme ça i faut que tlm i réussi pas aussi ?