Communiqué de la communauté scolaire de l'école André Malraux :

La mobilisation se poursuit


Publié / Actualisé
Les membres de la communauté scolaire de l'école André Malraux de la Possession poursuivent leur démarche de revendication et ont recueilli 84 signatures dans le cadre d'une seconde pétition qui sera remise ce mercredi en mairie, soit 167 signatures recueillies depuis le début du mouvement. (photo archives)
Les membres de la communauté scolaire de l'école André Malraux de la Possession poursuivent leur démarche de revendication et ont recueilli 84 signatures dans le cadre d'une seconde pétition qui sera remise ce mercredi en mairie, soit 167 signatures recueillies depuis le début du mouvement. (photo archives)

Les modalités de mise en place de la réforme n’intègrent pas une réelle concertation de toutes les parties prenantes (directeurs, professeurs, parents) avec le temps de l’information, de la préparation de contributions de chacun, de recherches de solutions concertées, efficaces  quant  à la mise en œuvre concrète de cette réforme et sa mise en lien avec un projet éducatif du territoire coordonné et concerté. Des associations existent déjà sur le secteur et proposent des activités. Un état des lieux de l’offre actuelle de tous les intervenants y compris celles-ci  et des besoins de la population permettrait sans doute d’adapter le projet éducatif global dans la concertation sans risquer de déséquilibrer l’offre actuelle.

Le choix du positionnement des TAP (Temps d’Activités Périscolaires) de 11h30 à 13h45 créera de fait une inégalité dans l’accès aux activités pour les enfants (prévisions de cibler   seulement 3 800 enfants sur 4 400 scolarisés) et va à l’encontre de  la concentration des élèves et de la qualité de travail scolaire l’après-midi. Il aurait été intéressant de le positionner en fin de journée afin que le projet touche l’ensemble de la population, dans le respect de l’esprit de la réforme de l’école.

La commune va recruter environ 180 personnes en 2013 sur les postes d’assistants et d’animateurs. L’intégration, la formation, l’implication et la coordination et le contrôle de l’action de tout ce nouveau personnel ne peut se faire rapidement sans impact sur la qualité du service proposé.

En conséquence, les membres de la communauté scolaire de l’école André Malraux de la Possession demandent que l’application de la réforme se prépare dans la concertation avec le temps nécessaire permettant l’implication des parties prenantes au bénéfice premier des enfants et donc le vote en conseil municipal ce 24 avril prochain du report de la mise en œuvre de cette réforme à la rentrée scolaire de 2014.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !