Tribune libre du mouvement citoyen pour l'emploi :

Oui à la lutte pour l'emploi, non a la discrimination !


Publié / Actualisé
Affichons nos revendications clairement, et assumons nos choix sans ambiguïté... Ici, l'exemple du Front national est démonstrateur : " la France aux français " ! Pourquoi donc se cacher derrière des slogans qui ne disent pas leurs noms ? " Donn ' Kréol Travail " pourquoi pas ? Soyons clairs, de quoi s'agit-il ? De défendre l'emploi, tous ensemble, ou de diviser sur la préférence fondée sur l'origine ? Et pendant qu'on y est pourquoi pas la réunion aux réunionnais ? Utiliser des fausses pistes, de faux prétextes divise et nous paraît dangereux pour la cohésion sociale et la promotion de l'égalité !
Affichons nos revendications clairement, et assumons nos choix sans ambiguïté... Ici, l'exemple du Front national est démonstrateur : " la France aux français " ! Pourquoi donc se cacher derrière des slogans qui ne disent pas leurs noms ? " Donn ' Kréol Travail " pourquoi pas ? Soyons clairs, de quoi s'agit-il ? De défendre l'emploi, tous ensemble, ou de diviser sur la préférence fondée sur l'origine ? Et pendant qu'on y est pourquoi pas la réunion aux réunionnais ? Utiliser des fausses pistes, de faux prétextes divise et nous paraît dangereux pour la cohésion sociale et la promotion de l'égalité !

Le Mouvement Citoyen pour l’emploi ne s’y risquera pas … : qu’on nous le pardonne ! Défendre l’emploi est une chose, faire de la préférence pour l’emploi des réunionnais en est une autre … Nous ne voulons pas contribuer à inciter aux discriminations : il n’est pas nécessaire de régionaliser les emplois pour lutter contre le chômage ; il serait intéressant de proposer des politiques qui génèrent des activités créatrices d’emplois pensons-nous !

De même, il n’est pas nécessaire d’opposer les demandeurs d’emploi originaires de la réunion ou d’ailleurs : le critère de référence fondé sur l’origine est discriminatoire et contestable… Nous le refusons fermement par souci d’égalité de traitement entre les personnes…

Nous privilégions les savoirs et compétences sur les postes à pouvoir ! Quels emplois proposera – t – on aux préférés s’il y en a pas ? Défendons la lutte pour l’emploi et non la division sur l’emploi des réunionnais… A ce propos, le Mouvement Citoyen pour l’emploi interpelle le préfet de la réunion et entend saisir le défenseur des droits à la fois sur les discriminations dans les domaines de l’emploi, du logement, de l’éducation, et de l’accès aux biens et aux services.

Nous dénonçons de la manière la plus ferme, toutes les formes de discriminations,  et d’où qu’elles viennent ! Distinguer les demandeurs d’emploi sur les critères d’appartenance nous est insupportable : c’est  discriminatoire et c’est une fausse piste que de vouloir régionaliser les politiques de l’emploi ; c’est une idée archaïque et dangereuse, qui comporte des risques que l’on ne soupçonne pas aujourd’hui… Ce n’est pas acceptable, ni juste, ni fraternel, ni égalitaire…

Ce n’est pas opposant les uns aux autres qu’on fera respecter les droits au travail et la promotion de l’égalité !

"  La France aux français ", la Réunion aux réunionnais , Non, Merci !

La République, laïque, démocratique et sociale, condamne les discriminations Monsieur le préfet : nous ne voulons pas vous le rappeler mais, nous souhaitons bien attirer votre attention et celle du défenseur des droits, Monsieur Dominique Baudis sur des faits contestables, réprimés par la loi, et condamnable devant la justice !

La préférence sur l’emploi aujourd’hui, et demain ? Va-t-on nous discriminer en raison de notre appartenance physique ou plus précisément, de notre barbe ostensible ? On commence par la préférence à l’emploi et après ? On poussera le bouchon à l’appartenance religieuse, à l’handicap , ou bien à l’état de grossesse ?

Le Mouvement Citoyen pour l’emploi veut sensibiliser le plus grand nombre sur les dangers de cet aspect particulier des discriminations ; ce phénomène qui s’amplifie et qui a pour corollaire de porter atteinte à la dignité humaine et au principe d’égalité ! Parler d’emploi, c’est facile, mais trouver des solutions pour l’emploi, cela nous concerne tous !

OUI à la priorité à l’emploi des jeunes … Non à la discrimination à l’embauche …

Pour nous, il s’agit aussi, de montrer que quand on est victime, on peut agir, et que, quand on discrimine, les parquets sont sensibles et qu’on encourt une sanction pénale. C’est pourquoi, par souci de prévention et de pédagogie, nous voulons sensibiliser le plus grand nombre, rencontrer le préfet de la réunion, et saisir le défenseur des droits, Monsieur Dominique Baudis !

C’est regrettable de tomber dans la caricature en tirant les conclusions sur les cas isolés : si une candidature est appréciée et que le candidat  correspond au poste, le critère d’appartenance d’origine est-il pas nécessaire ? Militons ensemble pour le Développement de la Réunion, pour des politiques qui génèrent des activités créatrices d’emplois  qui nous rassemblent, et non sur ce qui nous divise ! Nous refusons les discriminations d’où qu’elles viennent, et sous toutes les formes … Nous défendons l’égalité de traitement entre les personnes sans distinction de race, d’origine, sur le marché du travail et en dehors de celui-ci !

Non aux discriminations !

Samuel Mouen

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !