Courrier des lecteurs du Collectif Des Citoyens Tamponnais :

TAK ou le syndrome du caméléon politique ?


Publié / Actualisé
André Thien Ah Koon a une longue carrière politique. Il a été élu en 1971 conseiller général de la Plaine des Cafres, puis réélu en 1977. Membre de l'UJP, mouvement des jeunes gaulliste avec son rival de toujours Jean-Paul Virapoullé, il hésite pas déjà à l'époque à soutenir la gauche en faisant élire en 1981 le député socialiste Wilfrid Bertile contre le candidat de la droite en échange de la création d'une hypothétique commune de la Plaine des Cafres. Eh oui TAK est déjà un habitué des marchandages électoraux !!!
André Thien Ah Koon a une longue carrière politique. Il a été élu en 1971 conseiller général de la Plaine des Cafres, puis réélu en 1977. Membre de l'UJP, mouvement des jeunes gaulliste avec son rival de toujours Jean-Paul Virapoullé, il hésite pas déjà à l'époque à soutenir la gauche en faisant élire en 1981 le député socialiste Wilfrid Bertile contre le candidat de la droite en échange de la création d'une hypothétique commune de la Plaine des Cafres. Eh oui TAK est déjà un habitué des marchandages électoraux !!!

Le conseiller général TAK prend alors la tangente centro-barriste avec le FRA (France Réunion Avenir) en partenariat avec Michel Lagourgue. Il réussit en 1983 lors d'une triangulaire, à arracher la commune du Tampon à la droite gaulliste. Et très rapidement il noue une alliance contre nature avec le PS et le PCR pour diriger la droite républicaine. Depuis ses amours avec la famille Vergès et la gauche en général n'ont pas diminué, il fait des affaires avec les communistes, il empêche les candidats de droite d'émerger dans les villes PCR au nom de ses amitiés avec le clan Vergès et n'hésitent pas à soutenir le candidat Hollande en 2012, l'actuel président du matraquage fiscal.

Pour rappel, en 2010 et 2011, bis répetita, il s'associe avec le PS et le PCR pour empêcher la droite de gérer le conseil Général de La Réunion et siège avec le groupe l'Alliance à la Région Réunion. Honte à lui !!!

Et aujourd'hui il prétend représenter la droite morale et modérée au Tampon face aux socialistes.

Non Monsieur TAK cela suffit, vous êtes un menteur !

Les électeurs de droite ne doivent pas être dupes de l'homme qui n'a jamais cessé de "magouiller" avec le PCR.

Enfin, n'oublions pas l’épisode de ses méthodes antidémocratiques et musclées digne d'un rodéo en 4x4, ses pressions de toutes sortes sur les personnels les plus précaires et enfin ses condamnations qui font de lui la honte de notre Ville...

Remboursez M. TAK, il y a une visiblement une erreur de casting !!!

Collectif Des Citoyens Tamponnais (CDCT)

 

   

1 Commentaire(s)

Tangue, Posté
Le pire c'est qu'avec lui il y a des personnes dont Madame Bellot connaît bien, les conducteurs de 4 x 4 et ceux qui allez "déloger" les cocos. Et ces personnes n'ont aucun remord de repartir avec TAK et ce disent également de droite. Peut-être que seules leurs poches de droite qui se remplissent