Courrier des lecteurs de la CGTR Éduc'action :

Attention Peillon, "qui sème le vent récolte la tempête"


Publié / Actualisé
"Il n'y aura pas de retour sur la réforme des rythmes scolaires", voilà la réponse de Vincent Peillon à la forte mobilisation des parents d'élèves et des enseignants. Le Ministre Peillon insulte ainsi la communauté éducative et s'assoit sur le refus des citoyens qui majoritairement demandent l'abrogation de la réforme des rythmes scolaires (sondage CSA pour BFM).
"Il n'y aura pas de retour sur la réforme des rythmes scolaires", voilà la réponse de Vincent Peillon à la forte mobilisation des parents d'élèves et des enseignants. Le Ministre Peillon insulte ainsi la communauté éducative et s'assoit sur le refus des citoyens qui majoritairement demandent l'abrogation de la réforme des rythmes scolaires (sondage CSA pour BFM).

Ce sondage fait apparaître que 65% des parents d’enfants scolarisés en primaire  sont contre l’application de la réforme Peillon, mais à l’évidence, le ministre n’en a cure comme il se contrefiche du rejet de sa réforme par les enseignants !

Mais pas sur que cette posture qui  relève de la provocation ne le serve. Bien au contraire, elle ne fait qu’attiser et attisera davantage les braises  de la contestation

En  effet, "qui sème le vent,  récolte la tempête". 

Et dire que notre cher ministre  n’avait pas de mots assez durs pour fustiger l’absence de dialogue social de son prédécesseur.

Une chose est sure, ce n’est pas "le changement  maintenant" mais "la continuité toujours".

La CGTR EDUC’ACTION

   

Mots clés :

    Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !