Courrier des lecteurs de Gérard Jeanneau :

Diable de médiathèque


Publié / Actualisé
Décidément, un maire aime bien marquer son passage par la construction d'une nouvelle médiathèque. Roland Robert en avait promis une seconde, il y a bien des années, lors d'un meeting électoral, qui s'est déroulé près de Balthazar, sous ma fenêtre. Chez lui, simple promesse qui n'a engagé que sa parole. Chez Bello, le projet est bien avancé et pour faire oublier la grosse masse de béton, elle a choisi Cimendef comme nom. Astucieux : être contre ce projet, c'est être contre la culture, c'est insulter les esclaves marrons, du moins chez les gens à l'esprit retors et estampillés à gauche.
Décidément, un maire aime bien marquer son passage par la construction d'une nouvelle médiathèque. Roland Robert en avait promis une seconde, il y a bien des années, lors d'un meeting électoral, qui s'est déroulé près de Balthazar, sous ma fenêtre. Chez lui, simple promesse qui n'a engagé que sa parole. Chez Bello, le projet est bien avancé et pour faire oublier la grosse masse de béton, elle a choisi Cimendef comme nom. Astucieux : être contre ce projet, c'est être contre la culture, c'est insulter les esclaves marrons, du moins chez les gens à l'esprit retors et estampillés à gauche.

Diable ! pourquoi ne pas faire une petite extension à l’actuelle médiathèque, pourquoi ne pas la baptiser Cimendef, pourquoi ne pas l’exploiter au mieux, en la laissant ouverte tous les jours, y compris les dimanches et les jours fériés. Sauf erreur de ma part, elle est ouverte quelques petites heures dans la semaine ! Diable ! Où va-t-on quand on voit la sous-exploitation d’un édifice public ?
 
Et ce qui est primordial, c’est de créer des espaces wifi, des belles médiathèques virtuelles dans tous les quartiers de Saint-Paul; et pour les implanter avec succès, il faut prendre pour modèle l’espace wifi d’Orange à Saint-Denis : on vient avec son portable ou sa tablette ; on a un " assoir " confortable ; on a immédiatement le code d’accès à l’accueil du local ou par le bouche à oreilles auprès des utilisateurs. Pas de perte de temps, comme cela se passe à l’espace wifi de La Possession. Là, on fait à peu près tout pour vous dégoûter de la chose. Même parcours du combattant dans la ville internet de Saint-Joseph et à Jumbo au Port. Dans ces structures, le mot de passe vous arrive tôt ou tard par SMS ; ce qui oblige le combattant à disposer d’un téléphone portable et de s’armer de patience.   

L’abonné au wifi veut une connexion immédiate pour parcourir sans tarder les richesses colossales de la merveilleuse toile. Le mot de passe, relativement court, doit être sous son nez. Et pour les plus démunis, on peut mettre à leur disposition quelques ordinateurs, déjà connectés à internet.

On serait bien inspiré à Saint-Paul et au TCO d’exploiter cette solution, clés en main : disposer de vrais espaces wifi  à Tan Rouge, au Guillaume, etc. Et les Saint-Paulois seraient soulagés d’échapper à un gros gaspillage de l’argent public que l’on veut dilapider sous prétexte de leur mijoter du culturel à la sauce rouge !

Gérard Jeanneau

   

6 Commentaire(s)

Kekere, Posté
Bonjour,
Si une mediatheque existe deja pourquoi avoir autoriser cette 2eme construction? Je croyais que c'etait un parking lors de mon passage a la Reunion!!! Ormis cela, quelle est l'utilite d'eriger ce batiment qui a du couter une petite fortune. Apres on viendra dire qu'il n'y a plus d'argent dans les caisses et que la France nous oublie!!! Il est vrai aussi que les politiques aime bien laisser leur empreinte qu'ils soient de droite ou de gauche et dans quelques annees on le renommera mediatheque Huguette Bellot. Voila comment on entre dans la posterite!!!
JJ, Posté
Effectivement, et nous n'aurions jamais dû, non plus, construire Domenjod (quel gaspillage d'argent !), mais laisser les prisonniers croupir dans Juliette Dodu. Tout cet argent, on aurait dû l'utiliser pour penser à la connexion Internet des détenus, et non pas à leur hygiène la plus élémentaire !
WRomain, Posté
Il est évident qu'il s'agit là d'un projet certes coûteux et cible d'une polémique, mais, d'après mon humble avis, nécessaire pour les jeunes saint-paulois. Il y'a une réelle nécessité de possédé un lieu moderne, qualifié et également proche de toutes commodités en l'occurrence, la gare routière, afin de nous permettre, nous les jeunes, les étudiants, d'y accéder en toute facilité. Pourquoi ne pas mélanger médiathèque et exposition payante si le sujet de cette polémique n'est que financier? Pourquoi ne pas en faire un haut lieu de l'art peï? Pourquoi détruire un projet qui vise (initialement) l’intérêt général pour un centre financier, qui serait je pense sous exploité.
Gérard Jeanneau, Posté
Oui, parfaitement, Marie, cela nourrit mon esprit et permet d'enrichir mes sites, notamment celui de latin, les prima elementa, site reconnu par des collèges, des lycées et des universités.

Oui, il faut réaménager la médiathèque actuel et y placer un bon espace wifi où l'on peut ajouter quelques ordinateurs déjà connectés à internet pour ceux qui n'ont ni portable ni tablette.

Gérard Jeanneau, professeur (maintenant virtuel) de lettres classiques

http://www.courriers-reunion.fr/Accueil.html

Lobbying , depuis son mobile, Posté
Ou quand Sinimale envoi ses sbires propager sa bonne parole. Prochain chapitre, "de l'interet d'en faire un business center".
Marie, Posté
M. Jeanneau, personnellement je me fiche de Cimendef, comme je me fiche de savoir si l'espace wifi d'Orange fonctionne bien, mais en tant que prof, que mère, que citoyenne, je pense qu'une médiathèque d'un certain niveau est non seulement utile mais indispensable à st-paul. Celle sui existe actuellement est indigne et si vous y êtes allé vous le savez ou alors vous êtes bien peu exigeant. C'est votre affaire, mais permettez à d'autres de l'être pour eux-mêmes et pour leurs concitoyens, personne ne vous empêchera de vous éclater dans l'espace wifi d'orange si cela suffit à nourrir votre esprit.