Tribune libre :

Saint-Louis : le SNALC dénonce un acte de violence à l'encontre d'une enseignante


Publié / Actualisé
Ce matin (vendredi 28 novembre, ndlr), une enseignante a été blessée volontairement et hospitalisée à cause d'un parent d'élève qui a roulé avec sa voiture sur la jambe de l'enseignante. Cette enseignante essayait de rétablir de l'ordre à l'entrée secondaire de l'école (espace cantine, où les parents n'ont pas lieu d'être). Les élèves, ayant pu entendre ce qui se passait, sont très choqués.
Ce matin (vendredi 28 novembre, ndlr), une enseignante a été blessée volontairement et hospitalisée à cause d'un parent d'élève qui a roulé avec sa voiture sur la jambe de l'enseignante. Cette enseignante essayait de rétablir de l'ordre à l'entrée secondaire de l'école (espace cantine, où les parents n'ont pas lieu d'être). Les élèves, ayant pu entendre ce qui se passait, sont très choqués.

Le SNE et le SNACL, syndicats du premier et second degré, sont scandalisés par le comportement de ce parent d’élève et dénoncent une nouvelle fois les accès de violence que certains d’entre eux ont à l’égard du personnel enseignant et demandent que des suites à la hauteur de la violence soient portées à cette affaire.

Le SNE et le SNALC rappellent à ceux qui semblent l’oublier que les violences contre les fonctionnaires dans le cadre de leur activité sont gravement punies par la loi et nous serons attentifs aux sanctions données.

L’Etat doit condamner vivement tout manquement à l’autorité de ses professeurs. Il ne peut y avoir d’enseignement sans le respect de ceux qui enseignent. L’Ecole doit être protégée des influences néfastes et interdite d’accès à ceux qui ne respectent pas le travail des professeurs. Il est urgent d’assurer la sécurité dans les écoles pour que les adultes puissent transmettre leur enseignement aux élèves.

Le bureau académique du SNE/SNALC Réunion

   

1 Commentaire(s)

Jl Hoarau, Posté
on s'en fout du manquement à l'autorité, c'est de l'integrité physique , de sécurité et de violence intolerable qu'il s'agit.