Courrier des lecteurs d'Auguste Nemo :

Où va le PCR ?


Publié / Actualisé
En se ralliant  à la candidature de Patrick Lebreton, le PCR s'enferme dans une infernale spirale de contradictions. Au point qu'il est aujourd'hui contraint d'accepter le projet honni de la Nouvelle route du littoral, un projet financé, toute l'ironie de l'histoire est là, par la manne initialement destinée au Tram Train lors des premiers Accords de Matignon !
En se ralliant  à la candidature de Patrick Lebreton, le PCR s'enferme dans une infernale spirale de contradictions. Au point qu'il est aujourd'hui contraint d'accepter le projet honni de la Nouvelle route du littoral, un projet financé, toute l'ironie de l'histoire est là, par la manne initialement destinée au Tram Train lors des premiers Accords de Matignon !

En effet, Patrick Lebreton s’est clairement prononcé pour ce chantier au point qu’il a déclaré publiquement qu’il financerait tout dépassement budgétaire en mettant en place un péage. Cruelle ironie encore, lors du meeting du 27 septembre à Sainte-Suzanne, on a pu voir côte à côte Paul Vergès et Michel Vergoz, or, tout le monde le sait, le sénateur-maire de Sainte-Rose est le véritable concepteur de cette route pharaonique et il fut l’artisan, en 2010, de la victoire de Didier Robert en décidant de se maintenir au second tour alors qu’au premier, PS et Alliance étaient majoritaires en voix.

Il s’ensuit une série de contradictions qui finissent par rendre incompréhensible le discours du PCR. Ainsi, ses dirigeants feignent de présenter Huguette Bello comme alliée objective du gouvernement socialiste au prétexte que Gilbert Annette sera sur sa liste et Témoignages dénonce régulièrement la politique gouvernementale. Mais voilà, Patrick Lebreton lors de son passage sur Réunion 1ère, déclarait le 7 septembre : " Moi, je suis socialiste (…) Moi, j’ai voté la confiance au gouvernement à l’Assemblée nationale ".
Comment le PCR peut-il d’un côté dénoncer Mme Bello qui précisément, elle, n’a pas voté la confiance au gouvernement et de l’autre, se ranger derrière le député de Saint-Joseph qui clame haut et fort son soutien à Manuel Valls ?

Bref, officiellement, les dirigeants du PCR sont des adversaires résolus de la Nouvelle route du littoral et du gouvernement socialiste mais dans la réalité, ils soutiennent un candidat socialiste qui proclame exactement le contraire ! Et ils demandent à leurs militants de se mobiliser pour faire élire un président de Région socialiste qui, s’il arrive au pouvoir, continuera tel quel le projet de Didier Robert.

Sur le plan tactique, cette alliance " abracadabrantesque " risque de tourner court : d’un côté, nombre d’électeurs socialistes ne voteront pas Lebreton du fait de la présence de responsables communistes sur la liste du Progrès ; de l’autre, nombre d’électeurs communistes ne voteront pas pour élire à la Région un socialiste qui répète à l’envi qu’il est un fidèle soutien du gouvernement Valls.

A. Nemo

   

8 Commentaire(s)

@ Augustin, Posté
C'est un beau lavage de cerveau que vous subit !
@ Augustin, Posté
C'est un beau lavage de cerveau que vous subit !
@ Augustin, Posté
C'est un beau lavage de cerveau que vous subit !
@ Augustin, Posté
C'est un beau lavage de cerveau que vous subit !
Augustin, Posté
tout le monde sait que la route des Tamarins a été pensé et réalisé par Paul Vergès, qui a toujours plaidé pour une toute de moyenne altitude et que Pierre Lagourgue était lui d'avis de poursuivre le long du littoral comme il l avait entre La Possession et Saint-Paul, entre l'eEtang salé et SaintLouis
ceux qui insultent vergès sont obligés de mentir car eux et peux qu'ils soutiennent n'arrivent pas à la cheville de Paul Vergès.

@augipuste, vous maniez l'insulte car vous être ignorant et à court d'argument.Documentez vous avant de pondre des énormités.


@ Auguste, Posté
Votre commentaire n'a aucun sens, dans ce courrier il est très bien expliqué l'incohérence du PCR (Parti la Couillonisse Réunionnaise).

Le seul point qui n'est pas juste dans ce courrier est :

Le projet de la NRL est celui de Paul Verges ! Paul Verges est l'homme à la grosse tête avec des petites jambes. Paul Verges est l'homme qui a pondu un certain nombre de projets mais qui ne les a pas concrétisés, ce qui fait de lui un personnage avec des petites jambes.
Aller, je vais être gentil, Paul a réaliser un projet qui n'était pas le sien, la route des Tamarins était le projet de Lagourgue, nous pouvons le remercier pour cela.
Auguste, Posté
Ce type de courrier de lecteur signe " n'émousse" c est de la propagande gros dia anti-PCR
Les arguments avances sont erronés et de mauvaise foi. Il suffisait d écouter les discours dimanche à sainte Suzanne pour voir que la base de l'union pcr progrès est très clair avec un positionnement réunionnais, sans concession vis à vis de paris
ce courrier de lecteur dit n import que quoi mais tant que c est anti pcr ça passe
Amen, Posté
En accord avec vous Monsieur. Mais c'est tellement burlesque. Ça nous fait rire