Tribune libre de "Handiréunion" sur la semaine de la mobilité :

"Semaine de l'immobilité pour les personnes en situation de handicap"


Publié / Actualisé
Ce dimanche 18 septembre 2016, un internaute a publié un commentaire, suite à l'annonce de la semaine de la mobilité. Il l'apparente plutôt à la "semaine de l'immobilité" pour les personnes en situation de handicap. Nous publions son témoignage dans son intégralité ci-dessous.
Ce dimanche 18 septembre 2016, un internaute a publié un commentaire, suite à l'annonce de la semaine de la mobilité. Il l'apparente plutôt à la "semaine de l'immobilité" pour les personnes en situation de handicap. Nous publions son témoignage dans son intégralité ci-dessous.

C'est également la semaine de l'immobilité pour les personnes en situation de handicap. 2 AOT (Autorités organisatrices de transport)sur 5 ont mis en service une transport pour les PMR (Personnes à mobilité réduite). Mais où est l'égalité quand le sevice n'est assuré qu'à temps "partiel" pour CityKer. Pas de service le dimanche après-midi !!! et fin des prises en charge à 18 h les autres jours.


Les bus Citalis : souvent les rampes d'accès ne fonctionnent pas, ou les chauffeurs ne veulent pas s'embêter.


Kar ouest Mouv : il faut réserver 10 jours à l'avance, il faut justifier son déplacement, si c'est pour aller au cinéma, on est pas prioritaire… etc. Aucun dispositif sur le réseau pour les aveugles et les sourds, malgré des demandes des associations : ça coûte trop cher.


Car jaune : la mésaventure du monsieur qui a fait la une du Quotidien n'est pas isolée. J'espère qu'il maintiendra sa plainte car les victimes de ces agissements se taisent par peur de répressions imaginaires (suppression des allocations handicap).


CarSud a acheté 14 bus accessibles. Mais pour ne pas financer la réfection des arrêts le conseil communautaire à décidé qu'ils ne seraient pas mis en service pour les PMR.


La Cirest est au moyen âge du transport des PMR.


Pas de TPMR pour la Civis, mais des efforts sur le réseau notamment des annonces sonores pour les aveugles.


Les directions des transports sont parfaitement informées de leurs carences. Des cadres de ces entreprises ont souhaité être informés pas SMS d'éventuels incidents. Et ils le sont systématiquement.
Question : 3 dalons en fauteuil roulant veulent aller de St Denis piquer une tête dans le lagon, puis aller bat carré à St Pierre et rentrer le soir à Saint-Denis grâce au transport public car jaune, comment ça se passe ?
A cette question aucune réponse des AOT concernés depuis plusieurs années…

   

Mots clés :

    Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !