Tribune libre de Jean-Hugues Ratenon :

Lettre à différents ministères concernant les propos de Ségolène Royal


Publié / Actualisé
Le député Jean-Hugues Ratenon a adressé ce vendredi 31 janvier 2020 à la Ministre de la Justice, à la Ministre des Outre Mers et au Président de la Délégation aux Outre Mers, suite aux déclarations de Ségolène Royal dans l'émission de Jean-Jacques Bourdin sur BFM RMC le 30 janvier. (Photo d'illustraton rb/www.ipreunion.com)
Le député Jean-Hugues Ratenon a adressé ce vendredi 31 janvier 2020 à la Ministre de la Justice, à la Ministre des Outre Mers et au Président de la Délégation aux Outre Mers, suite aux déclarations de Ségolène Royal dans l'émission de Jean-Jacques Bourdin sur BFM RMC le 30 janvier. (Photo d'illustraton rb/www.ipreunion.com)

"Je prends connaissance ce jour par le biais d’un site d’information de la Réunion d’une déclaration de Madame Ségolène Royal faite le 03 janvier 2020 dans une interview sur BFM RMC.

L’ancienne ministre déléguée à l’enseignement scolaire auprès du ministre de l’éducation nationale de 1997 à 2000 a déclaré : " avant on mutait discrètement les pédophiles (professeurs) et si possible dans les Outre Mers comme ça c’était loin et on n’entendait plus parler. " Si cela s’avère exact, c’est totalement scandaleux, indigne de la République.                        

Pourquoi ce n’est qu’aujourd’hui que Madame Royal dénoncent ces faits criminels ? Est-ce des personnages au plus haut de l’Etat étaient au courant de cette pratique ? Qui procédait aux mutations ? Les recteurs et préfets qui se sont succédés à la Réunion étaient-ils informés du motif de mutation des enseignants mis en cause et des mesures étaient-elles prises pour protéger nos enfants ?

C’est pour toutes ces raisons que je souhaite que vous fassiez toute la lumière sur cette affaire et en premier lieu de demander l’audition de Madame Royal pour qu’elle donne plus d’informations.

Parallèlement à l’association des maires de Guyane qui a adressé une lettre ouverte à Monsieur le Président de la République, je vous informe que j’ai alerté la Ministre des Outre Mers et je saisis ce jour même le Président de la Délégation aux Outre Mers pour demander l’audition de Madame Royal.

Dans l’attente de votre réponse, je vous prie d’agréer l’expression de mes salutations respectueuses"
 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !