Tribune libre :

Saint-Benoît : Sabrina Ramin est à 100% dans la campagne


Publié / Actualisé
La liste est déposée depuis hier à la sous-préfecture de Saint-Benoit, le programme est finalisé après de nombreuses rencontres et des échanges importants avec la population qui ainsi pu faire remonter ses besoins et ses problématiques. Sabrina Ramin et son équipe sont sur le terrain depuis plusieurs mois. Et c'est entourée de plus de 400 militants qu'elle a inauguré sa permanence rue Amiral Bouvet.
La liste est déposée depuis hier à la sous-préfecture de Saint-Benoit, le programme est finalisé après de nombreuses rencontres et des échanges importants avec la population qui ainsi pu faire remonter ses besoins et ses problématiques. Sabrina Ramin et son équipe sont sur le terrain depuis plusieurs mois. Et c'est entourée de plus de 400 militants qu'elle a inauguré sa permanence rue Amiral Bouvet.

Le programme de Sabrina Ramin était attendu, le voici finalisé. Basé sur 3 piliers pour le bien-vivre des Bénédictines et des Bénédictins, ce programme a vocation à rétablir une attractivité économique et un lieu de vie agréable pour la sous-préfecture de l’est. " Les conditions de vie, l’insalubrité, la désertification des services publics sont scandaleux à Saint-Benoît. Il est temps de réagir et d’opérer des changements drastiques pour qu’enfin, Saint-Benoît soit une ville où les jeunes et les moins jeunes puissent évoluer sereinement ", explique la jeune candidate.

Elue conseillère départementale depuis mars 2015, Sabrina Ramin n’en est pas à sa première campagne. C’est forte de cette expérience et aussi parce qu’elle entend représenter Saint-Benoît au plus haut des considérations départementales qu’elle souhaite s’engager. " Aujourd’hui, on ne peut pas gérer une commune uniquement avec une vision interne. Nous devons travailler avec l’intercommunalité, avec le Conseil départemental, avec le Conseil Régional. Je peux faire changer les choses pour Saint-Benoît grâce à mes différentes fonctions ".
 
Autour d’elle, une équipe de militants et de soutiens est déjà à pied d’œuvre depuis de nombreuses mois. " Nous tractons dans tous les quartiers car il ne doit pas y avoir de gens oubliés à Saint-Benoît ", explique une militante de la première heure. Les réunions de quartiers sont quotidiennes et ont permis de recueillir les préoccupations et les priorités de chacun : tous les âges, tous les secteurs d’activités, tous les quartiers se retrouvent dans le programme de la liste conduite par Sabrina Ramin. C’est ensemble qu’ils ont inauguré, vendredi 21 février, ce local de campagne situé au 13 rue Amiral Bouvet dans une grande convivialité.

Un prochain rendez-vous est donné pour le lundi 2 mars à partir de 18 heures place de la Savane, pour une réunion publique.

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !