Tribune libre de Nadia Ramassamy :

Déconfinement : Tester la population, relancer l'économie et s'adapter aux réalités locales


Publié / Actualisé
Le Premier ministre Édouard Philippe présentera, demain mardi 28 avril, la stratégie de déconfinement du gouvernement devant l'Assemblée nationale. Après une semaine de communication hésitante, contradictoire, floue et illisible pour les Françaises et les Français, cette présentation était plus qu'attendue. En effet, les entreprises, les salariés, les commerçants indépendants, les artisans, les enseignants, les étudiants, les parents et bien évidemment les élèves et les écoliers ont besoin d'avoir un message clair de la part du gouvernement. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Le Premier ministre Édouard Philippe présentera, demain mardi 28 avril, la stratégie de déconfinement du gouvernement devant l'Assemblée nationale. Après une semaine de communication hésitante, contradictoire, floue et illisible pour les Françaises et les Français, cette présentation était plus qu'attendue. En effet, les entreprises, les salariés, les commerçants indépendants, les artisans, les enseignants, les étudiants, les parents et bien évidemment les élèves et les écoliers ont besoin d'avoir un message clair de la part du gouvernement. (Photo rb/www.ipreunion.com)

Aussi, alors que la stratégie de déconfinement du pays est une question démocratique, qui concerne et touche l’ensemble de la Nation, je regrette qu’il ait fallu demander un débat et un vote au Parlement. Notre pays ne peut se distancier de la démocratie, ni vivre sous un
couvre-feu parlementaire. De même, profondément attachée aux libertés publiques, je condamne que le vote sur le traçage numérique soit dilué dans le vote sur le déconfinement. Cette manœuvre politique déshonore notre démocratie et les valeurs de la République.

La lourdeur bureaucratique de l’État central a obéré la mise en place du confinement, je milite donc pour un déconfinement territorialisé accompagné par un dépistage massif, et en particulier chez les personnels de santé, les résidents et les personnels des Ehpad, mais aussi dans les établissements scolaires. Aux tests, doit également s’additionner le port obligatoire des masques partout.

Ainsi, je suis favorable à une réouverture progressive et en toute sécurité des universités, lycées, et des collèges. Une réouverture par département et en concertation avec le monde enseignant et les élus locaux. Pour l’école primaire, je me prononce pour une reprise à la rentrée prochaine en septembre.

Par ailleurs, l’urgence économique est telle que je me prononce en faveur de la réouverture, des cafés et des restaurants adaptés pour respecter la distanciation sociale, dès le 11 mai dans les zones les moins touchées par le Covid-19, mais aussi l'annulation totale des charges sociales et fiscales sur la période du confinement, le report du paiement de la TVA pour les deux mois de confinement, le doublement du Fonds de solidarité pour verser les aides jusqu'au 1er septembre et la prise en charge par l'État d'une partie des loyers des entreprises touchées.

Madame Nadia Ramassamy, Députée de La Réunion et Présidente de l’Intergroupe parlementaire des Outre-mer

   

2 Commentaire(s)

Volcan974, Posté
Merci KUNTA KINTé tout est dit, L' Association des Ramiers Et Menteurs
KUNTA KINTé, Posté
Regarde si ou voit pas mon K' riol bourrique , au Barachois !!!vLes Français ont réussi a se débarrasser d'un Président normal qui ne leur convenait plus, mais a quel prix !vMacron est donc devenu le président menteur de la France. Et ou dans la charrette