Tribune libre de la députée Nadia Ramassamy :

Déconfinement : Nadia Ramassamy déplore un plan incomplet du Premier ministre


Publié / Actualisé
Le Premier ministre Édouard Philippe présentait, aujourd'hui mardi 28 avril 2020, la stratégie de déconfinement devant l'Assemblée nationale. Depuis le 17 mars, notre pays traverse une crise sanitaire sans précédent et plus de 22 000 de nos compatriotes sont décédés du virus. Au terrible bilan humain, s'ajoute une crise économique et sociale, déjà présente, et dont l'ampleur et la profondeur seront durables. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Le Premier ministre Édouard Philippe présentait, aujourd'hui mardi 28 avril 2020, la stratégie de déconfinement devant l'Assemblée nationale. Depuis le 17 mars, notre pays traverse une crise sanitaire sans précédent et plus de 22 000 de nos compatriotes sont décédés du virus. Au terrible bilan humain, s'ajoute une crise économique et sociale, déjà présente, et dont l'ampleur et la profondeur seront durables. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

L’histoire nous regarde, les gouvernants et les élus, locaux comme nationaux, doivent être à la hauteur. Être à la hauteur des enjeux de la crise, c’est aussi laisser aux élus du Peuple le temps nécessaire pour analyser et amender le plan de déconfinement. Ce plan touche tous les Français, c’est une question profondément démocratique. Je regrette donc que l’Assemblée nationale ait à voter immédiatement après la déclaration du Premier ministre.

Fort heureusement, le débat et le vote sur le traçage numérique est repoussé et sera examiné séparément des autres enjeux du déconfinement. Dans un pays démocratique, les données de santé doivent demeurer strictement confidentielles et ne doivent pas être soumises à une dérive numérique. Aussi, le déconfinement sera territorialisé, adapté aux réalités locales et avec un calendrier précis, mais je déplore des failles sur les protections, les tests, les écoles et la relance économique.

Ainsi, je renouvelle ma proposition de rendre le port du masque obligatoire partout, de lancer un dépistage massif, de reporter la reprise des cours à l’école maternelle et primaire en septembre, d’annuler les charges sociales et fiscales sur la période du confinement et de reporter le paiement de la TVA pour les deux mois de confinement. De même, le déconfinement réussira si chacun se responsabilise en prenant toutes les précautions nécessaires afin d’éviter toute contamination.

Enfin, plus que jamais, il est primordial de valoriser tous ces Françaises et Français, des hôpitaux aux supermarchés en passant par les Ehpad et les casernes et bien d’autres encore (transports, déchets, énergie…) qui, en première ligne depuis des semaines font tenir debout notre Nation. Plus encore que le virus qu’il faut combattre, c’est la cohésion de la Nation qu’il faut préserver et sanctuariser pour l’avenir, et cette cohésion se maintiendra dans le soutien à ceux qui, au péril de leur vie, sont allés au front.

Nadia Ramassamy

   

4 Commentaire(s)

La vérité si je mens !, Posté
Encore ? Avec celle là , le 11 ... mais
Démasqué, Posté
Nos députés divisés sur le vote du plan de déconfinement : 2 contre, 1 pour et 4 absentions dont Mme Bareigts.
Un seul député de la Réunion en la personne de Jean Luc Poudroux a voté pour ce plan.
Nathalie Bassire, Nadia Ramassamy, David Lorion et Ericka Bareigts se sont abstenus.
Huguette Bello et Jean Hugues Ratenon ont voté contre.

Mme Ramassamy déplore un plan "incomplet" et elle nous informe que "L'histoire nous regarde, les gouvernants et les élus, locaux comme nationaux, doivent être à la hauteur.....". A la hauteur de l'abstention !!!!!
Démasqué.
Sapoties, Posté
Visiblement vous ne proposez rien de mieux, alors cessez de perdre du temps à écrire des Tribunes libres totalement stériles et bougez-vous!!
Mou4, Posté
Elle est vacciner ?