Tribune libre de la FSU Réunion :

"Cette rentrée de mai est plus que prématurée, elle doit être repoussée"


Publié / Actualisé
Le Premier Ministre vient de présenter à l'Assemblée Nationale les contours du déconfinement programmé à compter du 11 mai prochain. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Le Premier Ministre vient de présenter à l'Assemblée Nationale les contours du déconfinement programmé à compter du 11 mai prochain. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

La FSU prend acte des décisions annoncées concernant la réouverture progressive des établissements scolaires. Si le principe d’un retour échelonné peut s’entendre, force est de constater les incohérences et l’impréparation du gouvernement: s’il s’agissait bien de lutter contre le décrochage scolaire, pourquoi alors faire rentrer d’abord les plus jeunes? Pourquoi sur la base du volontariat? Comment organiser la distanciation sociale dans les écoles quand le bati scolaire montre déjà ses limites en temps normal?

Mais surtout, pourquoi une telle précipitation alors que les garanties de protection sanitaire ne sont pas acquises, que d’autres lieux d’accueil du public demeurent fermés (café, restaurants, cinémas,…), que le Conseil Scientifique lui-même y est opposé?

Pour la FSU, cette rentrée de mai est plus que prématurée, elle doit être repoussée.

L’urgence est sanitaire, pas scolaire ni économique.

FSU Réunion

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !