Tribune libre du Modem :

Nomination des secrétaires d'Etat dans le gouvernement


Publié / Actualisé
2 députés Modem Nathalie Elimas et Sarah El Haïry en renfort du Premier Ministre pour les " 600 jours utiles au Pays " annoncés par Jean Castex. C'est avec enthousiasme et fierté que nous accueillons la nomination au gouvernement des Députées Nathalie Elimas et Sarah El Haïry respectivement nommées Secrétaire d'Etat à l'éducation prioritaire et Secrétaire d'Etat à la jeunesse et à l'engagement, toutes deux auprès du Ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer.
2 députés Modem Nathalie Elimas et Sarah El Haïry en renfort du Premier Ministre pour les " 600 jours utiles au Pays " annoncés par Jean Castex. C'est avec enthousiasme et fierté que nous accueillons la nomination au gouvernement des Députées Nathalie Elimas et Sarah El Haïry respectivement nommées Secrétaire d'Etat à l'éducation prioritaire et Secrétaire d'Etat à la jeunesse et à l'engagement, toutes deux auprès du Ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer.

Ces nominations marquent d’abord la reconnaissance de l’engagement de ces 2 femmes à servir l’intérêt général et faire avancer notre pays, dans leurs domaines de compétences, sur des enjeux très forts d’éducation, d’accompagnement de la jeunesse, d’égalité des chances et de citoyenneté.

Ces thématiques inscrites dans l’ADN du Modem, pilier de la Charte de notre mouvement et chères au président BAYROU et pour lesquelles nos députées ont été nommées traduisent également la valeur ajoutée singulière et propre du Modem au sein de la majorité parlementaire et le positionnement d’avenir de notre mouvement plus que jamais tourné vers la réussite de notre jeunesse.

Ces enjeux concernent tout particulièrement La Réunion puisque notre île est la 3ème région la plus " jeune " de France avec 21% de sa population qui a entre 15 et 29 ans, soit 175 000 Réunionnais*, dont un trop grand nombre quitte encore le système scolaire sans diplômes qualifiants (plus de 30% en 2019 des 20-24 ans non scolarisés) et dont le taux de chômage reste deux fois plus élevé que dans l’hexagone (à 39% contre 17%*).

La liste des indicateurs de bien-être de notre jeunesse est préoccupante, en matière d’insertion, d’emploi, d’autonomie financière et résidentielle car elle est particulièrement frappée ici par la précarité.

Pour autant, la jeunesse réunionnaise a un désir d’engagement car près de 25% d’entre elle fait partie ou participe aux activités d’une association** et 45% des jeunes donnent bénévolement de leur temps dans ces associations.

Si la mobilité et le succès du dispositif Service Civique constituent de vrais atouts au service de cet engagement et de leur insertion, l’enjeu d’un mieux-être et d’un mieux vivre ici à La Réunion est un défi majeur où la mobilisation de tous et l’engagement de nos secrétaires d’Etat est urgent afin de créer les conditions d’un " Espoir Réunionnais de vivre heureux à La Réunion pour nos jeunes ".

Lors de ses travaux parlementaires j’avais eu l’opportunité de rencontrer et d’échanger avec la Députée Sarah EL HAIRY sur les opportunités d’emploi et d’insertion dans l’Economie Sociale et Solidaire à La Réunion et l’avais invitée à venir comprendre sur notre île comment le champ de l’ESS participe de cet " Espoir Réunionnais ". Je lui adresse spécifiquement toutes mes félicitations pour sa nomination et ne manquerai pas de lui renouveler mon invitation et celle de notre mouvement local dés sa prise de fonction.

Pierrick Pignolet, pour le Modem Réunion

   

1 Commentaire(s)

Vindhya, Posté
2 femmes et jeunes de surcroît voilà un bel exemple de renouvellement donné par le Modem. Je dis bravo !