Tribune libre de Band Cochon :

Courrier à Bérangère Abba, secrétaire d'Etat à la biodiversité


Publié / Actualisé
Madame Abba, nous espérons que votre tour pour admirer les merveilles environnementales de notre île ne vous masqueront pas les réels problèmes vécus par les voisins des inciviques qui profitent de la mode de "l'éducation" ludo-pédagogique-idéologique dispensée depuis des années à grand "coûts" de nos impôts et qui s'avère totalement inutile. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Madame Abba, nous espérons que votre tour pour admirer les merveilles environnementales de notre île ne vous masqueront pas les réels problèmes vécus par les voisins des inciviques qui profitent de la mode de "l'éducation" ludo-pédagogique-idéologique dispensée depuis des années à grand "coûts" de nos impôts et qui s'avère totalement inutile. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Vous le constaterez en visitant Bandcochon.re Pourtant la solution est très simple : zéro tolérance pour les dépôts sauvages !

Sachez qu'ici à la Réunion il y a un proverbe qui dit "Fourmi i mars sous la tèr domoun i koné" Ce qui signifie que tout le monde sait qui est responsable des incivilités dans son quartier.

Band Cochon

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !