Tribune libre du député européen Stéphane Bijoux :

Budget du POSEI : Stéphane Bijoux salue la nouvelle initiative du gouvernement français


Publié / Actualisé
Le député européen Stéphane Bijoux salue la nouvelle initiative du gouvernement français pour obtenir le maintien du budget européen des agriculteurs d'Outre-mer. Trois ministres français, Sébastien Lecornu, Ministre des Outre-mer, Julien Denormandie, Ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation et Clément Beaune, Secrétaire d'État chargé des Affaires européennes, font converger leurs actions en écrivant aux instances européennes pour réaffirmer l'exigence française du maintien des fonds européens POSEI pour le monde agricole ultramarin. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com-
Le député européen Stéphane Bijoux salue la nouvelle initiative du gouvernement français pour obtenir le maintien du budget européen des agriculteurs d'Outre-mer. Trois ministres français, Sébastien Lecornu, Ministre des Outre-mer, Julien Denormandie, Ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation et Clément Beaune, Secrétaire d'État chargé des Affaires européennes, font converger leurs actions en écrivant aux instances européennes pour réaffirmer l'exigence française du maintien des fonds européens POSEI pour le monde agricole ultramarin. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com-

Dans la dernière ligne droite des négociations, Stéphane Bijoux redit "la nécessité d’unir toutes nos forces pour défendre le modèle agricole familial de La Réunion et des Outre-mer".

Pour le député européen de la délégation Renaissance, "le courrier du gouvernement français confirme la détermination forte de la France à convaincre le Conseil de protéger nos agriculteurs et nos éleveurs. Cette démarche volontariste illustre l’engagement du Président Emmanuel Macron de respecter et faire respecter les spécificités des Régions Ultrapériphériques".

Il faut rappeler qu’au Conseil européen, c’est bien le Président de la République française qui a obtenu la hausse du budget français de la Politique Agricole Commune (PAC), en juillet dernier, tout comme l’augmentation des enveloppes de la politique régionale pour nos régions ultrapériphériques.

A ce stade des discussions budgétaires, il est désormais nécessaire de convaincre le Conseil des ministres de l’Union européenne de maintenir le budget POSEI, inclus dans la PAC et de rejoindre ainsi la position du Parlement européen.

Stéphane Bijoux

   

2 Commentaire(s)

Volcan974, Posté
A quoi vous servez ? Si vous êtes incapables de défendre les intérêts de la Réunion
Missouk, Posté
Dalida chanterait : "paroles, paroles, paroles"...