Tribune libre de Jean-Hugues Ratenon :

La France insoumise et ses composantes appellent à l'union


Publié / Actualisé
Les groupes d'actions des Insoumis de La Réunion ont discuté et acté ce 10 octobre 2020 à Saint-Benoît : La nouvelle organisation de campagne de la France Insoumise pour les prochaines échéances électorales, le souhait que Jean Luc Mélenchon soit le candidat de la FI aux Présidentielles, que la FI et ses composantes réunionnaises seront présentes aux élections Régionales et Départementales, qui ne peuvent être dissociées, pour répondre aux urgences sociales, économiques, écologiques et démocratiques, aggravées par la crise sanitaire actuelle.
Les groupes d'actions des Insoumis de La Réunion ont discuté et acté ce 10 octobre 2020 à Saint-Benoît : La nouvelle organisation de campagne de la France Insoumise pour les prochaines échéances électorales, le souhait que Jean Luc Mélenchon soit le candidat de la FI aux Présidentielles, que la FI et ses composantes réunionnaises seront présentes aux élections Régionales et Départementales, qui ne peuvent être dissociées, pour répondre aux urgences sociales, économiques, écologiques et démocratiques, aggravées par la crise sanitaire actuelle.

Nous réaffirmons que nous sommes favorables à l’union des forces de progrès sur un programme de rupture avec la gouvernance actuelle. Dans le cadre des Régionales, nous privilégions l’intérêt général et rappelons que nous ne revendiquons pas la tête de liste. Nous sommes effectivement prêts à participer à ce grand rassemblement à l’exception d’une liste qui serait portée par un candidat Macron compatible soutenant des projets allant à l’encontre de l’intérêt des Réunionnais.

Pour ce faire, les discussions en cours doivent continuer et s’amplifier.

Dans tous les cas, la France Insoumise sera présente et prendra ses responsabilités dans ces prochaines échéances autour des grandes priorités de notre territoire, notamment :

- La lutte contre la pauvreté, la vie chère et les monopoles
- La défense des biens communs, dont l’eau
- L’autonomie énergétique et l’auto-suffisance alimentaire
- L’économie de la mer et de la montagne
- La démocratisation de la vie publique et la probité des élus.

 

   

3 Commentaire(s)

Papillon diurne, Posté
Les bonnes intentions ou unions ou alliances qui se décrètent la veille d'une quelconque échéance électorale, de portée nationale ou transnationale voire locale n'ont pas trop d'incidence sur les 70 % d'abstentionnistes.
La vérité si je mens !, Posté
La victoire de la Gauche désunie est en marche . Les électeurs décideront autrement
Tata, Posté
Je propose de mettre en tete de liste la macroniste orphee monique.