Tribune libre de Juliana M'Doihoma :

15 référés d'agents communaux rejetés par le Tribunal Administratif !


Publié / Actualisé
La preuve du bien-fondé de mon appel à la prudence et à la mesure indispensables dans les propos après 5 ordonnances de suspension des arrêtés de retrait de titularisation ne s'est pas fait attendre!
La preuve du bien-fondé de mon appel à la prudence et à la mesure indispensables dans les propos après 5 ordonnances de suspension des arrêtés de retrait de titularisation ne s'est pas fait attendre!

Ce sont en effet pas moins de 15 rejets qui ont été prononcés ce lundi 12 octobreet qui viennent d’être portés à ma connaissance.

Ces ordonnances de rejetconcernent 4 agents de la Commune, 5 du CCAS et 6 de la Caisse des Écoles.

Comme vous le voyez, ce sont bien des décisions différenciées suivant les situations qui ont été rendues le même jour et par le même juge.

Ainsi, pour ces 15 personnes PAS DE SUSPENSION( valant réintégration provisoire) NI D’ANNULATION à ce stade de la procédure.

Cela illustre bien que la situation est loin d’être aussi simple que le laisse entendre depuis lundi nos opposants et détracteurs.

Là  encore  aucune  satisfaction  ni  déception,mais  de  notre  part  simplement  la volonté de rétablir quelques vérités, loin des manipulations de certains.

Mon équipe et moi-même restons vigilants et engagés pour réinscrire les principes d’équitéet de bonne  gestionau  cœur  d’un  plan  global  de  développement  des compétences et des carrières qui sera à déterminer d’ici la fin de l’année, à la lumière des enseignements de nos audits finances et RH.

Juliana M’Doihoma

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !