Tribune libre de l'Union des Étudiants Réunionnais de l'Hexagone :

Un Gouvernement défaillant, un Ministère de l'Outre Mer inexistant


Publié / Actualisé
Suite aux annonces du Premier Ministre et de la Ministre de l'Enseignement Supérieur, l'Union des Étudiants Réunionnais de l'Hexagone (UERH) déplore une posture passive face au mal-être grandissant au sein de la communauté étudiante. Par ailleurs, nous regrettons la disparition du Ministre de l'Outre Mer et de son ministère sur le sujet des étudiants ultramarins. Malgré les différentes alertes que nous avions lancés quant aux difficultés des étudiants ultramarins et la volonté de faire avancer les dossiers ; manifestement, le Ministère des Outre Mer n'est pas concerné par les étudiants ultramarins ! (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Suite aux annonces du Premier Ministre et de la Ministre de l'Enseignement Supérieur, l'Union des Étudiants Réunionnais de l'Hexagone (UERH) déplore une posture passive face au mal-être grandissant au sein de la communauté étudiante. Par ailleurs, nous regrettons la disparition du Ministre de l'Outre Mer et de son ministère sur le sujet des étudiants ultramarins. Malgré les différentes alertes que nous avions lancés quant aux difficultés des étudiants ultramarins et la volonté de faire avancer les dossiers ; manifestement, le Ministère des Outre Mer n'est pas concerné par les étudiants ultramarins ! (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Par le présent communiqué, nous tenons à rappeler ces chiffres catastrophiques : 

• À l’issue du premier confinement, une étude menée par le Centre National de Ressource et  de Résilience (CN2R) nous informe que 11,4 % des 70 000 étudiants interrogés ont eu des  idées suicidaires au cours des douze derniers mois. 

• Selon l'enquête “La vie d’étudiant confiné” publié par l’Observatoire Nationale de la Vie  étudiante (OVE), 16 % des sondés se sont sentis “si découragés que rien ne pouvait leur  remonter le moral” et 50 % d’entre eux ont déclaré avoir souffert de solitude ou d’isolement  pendant le confinement. 

Cette situation est la résultante des confinements successifs et de la disparition des jobs étudiants.  La précarité sévit, elle sévit fortement ! Face à cela, le Gouvernement Castex propose de  poursuivre ainsi, il demande le “renfort de 80 psychologues et 60 assistants sociaux pour toute la  France”. De son côté, le Ministère de l’Outre Mer semble avoir oublié qu’il y avait plus de 40 000  étudiants ultramarins en France Hexagonale qui, pour certains, subissent de plein fouet  l’isolement, l’éloignement et la précarité occasionnée par la disparition des jobs étudiants. 

L’UERH appelle à une réaction à la hauteur des événements à destination des étudiants  ultramarins. 

L'équipe de l'Union des Étudiants Réunionnais de l'Hexagone

   

2 Commentaire(s)

THOR, Posté
Hé la jeunesse au lieu de passer du temps sur smarthphone et iphone enfin tout ce qui rend aphone.... méditer cela "La démocratie ne consiste plus à s'engager à ce que tous soient égaux, mais à ce que chacun puisse être différent, tout en étant traité également. Elle n'est plus la revendication de la libre expression, mais de l'auto-expression pour ne pas sombrer dans le trou noir de la globalité. Nous devons le comprendre et laisser la jeunesse bâtir un monde différent."Shimon PeresHomme d'état, Homme politique, Ministre, Premier ministre, Président, Vice-président (1923 - 2016)Alors les jeunes changer le monde.......
Momo, Posté
Le covid a profité à Macron pour promulguer ces loi a la fin de son mandat toute ces lois seront appliquées a médité