Tribune libre de Nadia Ramassamy :

Un cas du variant sud-africain du Covid-19 à La Réunion


Publié / Actualisé
Un premier cas du variant sud-africain du COVID-19 a été confirmé après analyses au CHU de Saint-Denis. Il s'agit d'un homme transféré des Comores et admis en réanimation au CHU le 7 janvier et dont on suspectait qu'il était atteint de cette variante de la maladie (photo d'illustration rb / www.ipreunion.com)
Un premier cas du variant sud-africain du COVID-19 a été confirmé après analyses au CHU de Saint-Denis. Il s'agit d'un homme transféré des Comores et admis en réanimation au CHU le 7 janvier et dont on suspectait qu'il était atteint de cette variante de la maladie (photo d'illustration rb / www.ipreunion.com)

"Il est probable que le patient ait pu contaminer d’autres personnes lors de son transfert chez nous, car les risques de contagion de ce virus sont plus élevés.

Donc, il me paraît important d’engager une campagne de dépistage massif à La Réunion, afin de s’assurer qu’il ne s’y propage pas, et en parallèle, d’exiger de toute personne se rendant à La Réunion de présenter un test PCR négatif avant son voyage, et surtout d’engager une vigilance accrue face aux personnes en provenance de territoires où le variant est déjà présent.

Ces dispositions sont essentielles, afin de préserver La Réunion d’une recrudescence de l’épidémie du COVID et de ses variants. Aussi, il sera nécessaire d’augmenter le rythme de vaccination pour protéger les Français."

www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !