Fantasme d'Anges (actualisé) :

"Des personnes torse nu avec des machettes dans la rue" et pourquoi pas des extraterrestres sur le Barachois ?


Publié / Actualisé
L'affaire des Anges ne cesse de faire parler dans les médias locaux et nationaux. Ce dimanche 17 janvier 2021, c'est le journal Le Parisien qui titre "Une semaine en enfer avec les Anges" et rapporte que des "personnes torse nu avec des machettes prêtes à en découdre" se baladaient dans la ville, à La Réunion. Chez Imaz Press, on se dit qu'il est peut-être temps d'arrêter le délire (Photo d'illustration rb / www.ipreunion.com)
L'affaire des Anges ne cesse de faire parler dans les médias locaux et nationaux. Ce dimanche 17 janvier 2021, c'est le journal Le Parisien qui titre "Une semaine en enfer avec les Anges" et rapporte que des "personnes torse nu avec des machettes prêtes à en découdre" se baladaient dans la ville, à La Réunion. Chez Imaz Press, on se dit qu'il est peut-être temps d'arrêter le délire (Photo d'illustration rb / www.ipreunion.com)

Ce dimanche 17 janvier 2021, l’histoire des Anges de la téléréalité et Joé Bédier a encore fait couler de l’encre en Métropole, et le moins que l’on puisse dire c’est que l’affaire prend une tournure des plus risibles. Le journal Le Parisien, dans son article titré "Une semaine en enfer avec les Anges", rapporte les propos d’un membre de l’équipe de tournage, dignes d’un film d’action : "il y avait des personnes torses nu avec des machettes dans la ville, prêtes à en découdre". Même s’il est vrai que des manifestants se sont attardés longuement devant le commissariat Malartic, il est évidemment exagéré, et il faut le dire un peu raciste, d’imaginer une scène d’une telle sauvagerie dans les rues d'une ville de La Réunion

Lire aussi : Trois personnes interpellées, tensions devant le commissariat, Sébastien Lecornu condamne l'agression

Au fil de l’article on apprend également qu’Huguette Bello est "maire de la ville de Saint-Gilles"… Si l’erreur est excusable, une petite recherche sur Google aurait peut-être empêché de résumer la commune de Saint-Paul à la seule ville de Saint-Gilles-les-Bains.

Comme on dit, il vaut mieux en rire. Une chose est sûre, nous ne sommes pas prêts de connaître le dénouement de ce qui ferait... un excellent épisode de téléréalité.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

8 Commentaire(s)

Mayaqui, depuis son mobile, Posté
Pfffffff ...... minable ....
Ste suzanne, Posté
Mâcher peut être pas mais toute une bande d exciter venu soutenu un maire devant un hÃ'tel puis un commissariat de police avec la complicité des élus que se soit maire ou député sa c est là vérité Mais la vraie vérité arrivera bientÃ't J espère pour se maire que se sera la sienne si non son mandat risque d êtres tes courte comme son ami celui qui prÃ'nait pour la transparence et qui n était même pas foutu de respecter un compte de campagne
Cousin, Posté
rien qu aujourd'hui bagarre ds le bus et agression d un handicapé par 2 jeunes qui lui crèvent un Å"il franchement question fait divers sordide on ne va pas trop l ouvrir ,das mon quartier il y a des cas grave merci le rhum et les croyances primaires ,les réunionnais sont sanguins et souvent trop précipités ils agissent et réfléchissent après...
Ben, ils ont pourtant débarqués..., Posté
...et à St André en plus. Car pendant que sur ipreunion, il semble insupportable et raciste au journaliste qu'on parle de manifestants torse nu avec des sabres, sur d'infos, on titre sur 2 jeunes st Andréen qui attaquant chez lui un handicapé et lui crèvent l'oeil à coup de tournevis pour le volet.... Du coup, les extraterrestres de ipreunion ne semblent plus si loin...
Jean, Posté
Regroupe de + de 6 personnes souvent sans masque, avec des enfants qu'on instrumente 135 pour chaque personne!
Darvador, Posté
On a peut-être oublié de citer ceux qui étaient en kalachnikov venant d'une galaxie lointaine ? ET n'est pas très loin !
Rico, Posté
Fake news? On est parti sur une agression commise par des anges "racistes venus casser du bougnoule" dixit les propos de Joey Bedier sans que le procureur n'y trouve rien à redire, à une probable requalification d"agression mutuelle qui serait partie du clan des Réunionnais, à la suite de la diffusion de vidéos et de témoignages. Donc j'attends avec impatience les photos des nervis aux machettes, ce que vous appelez, vous des fake news. Jusqu'à présent la presse Réunionnaise n'a pas montré l'exemple, vous poursuivez visiblement. Prenez au moins des pincettes et parlez au conditionnel. Parce que des idiots avec des machettes, on en a déjà vu à l'hermitage.
FAKE news, Posté
On est en.plein FAKE news. Pendant 5 jours, bouche cousue et apres on argumente.Effectivement ils ont oublié de préciser que même les petits bonshommes verts voulaient qu'ils quittent la Reunion. La Reunion mérite mieux.