Environ 800 enseignants en septaine :

Elèves et personnels reprennent le chemin de l'école dès ce lundi


Publié / Actualisé
Alors que le gouvernement, pour lutter contre la propagation de la Covid-19 et ses différents variants, a annoncé de nouvelles mesures, le rectorat de La Réunion est contraint de s'adapter. Quelques 216.442 élèves et 24.444 personnels retrouveront les bancs de l'école dès le lundi 25 janvier 2021 et devront suivre un nouveau protocole sanitaire notifiant notamment l'interdiction du sport en intérieur et la limitation renforcée du brassage des élèves à la cantine. Pour les élèves et les personnels revenant de voyage après le 18 janvier 2021, ils se verront dans l'obligation de suivre une septaine à domicile avant le retour dans les établissements scolaires. Environ 800 enseignants sont concernés. (photo d'illustration rb / www.ipreunion.com)
Alors que le gouvernement, pour lutter contre la propagation de la Covid-19 et ses différents variants, a annoncé de nouvelles mesures, le rectorat de La Réunion est contraint de s'adapter. Quelques 216.442 élèves et 24.444 personnels retrouveront les bancs de l'école dès le lundi 25 janvier 2021 et devront suivre un nouveau protocole sanitaire notifiant notamment l'interdiction du sport en intérieur et la limitation renforcée du brassage des élèves à la cantine. Pour les élèves et les personnels revenant de voyage après le 18 janvier 2021, ils se verront dans l'obligation de suivre une septaine à domicile avant le retour dans les établissements scolaires. Environ 800 enseignants sont concernés. (photo d'illustration rb / www.ipreunion.com)

La reprise des classes après les vacances de l’été austral se fait dans un contexte marqué à la fois par une maîtrise relative de la circulation du virus sur l’île, et l’apparition de nouvelles incertitudes liées à des variants du Covid-19. La reprise des activités dans les écoles et les établissements scolaires se fera donc dans le cadre d’un protocole renforcé destiné à assurer la protection des élèves et des personnels.

Le premier axe concerne le retour des élèves et des personnels qui seraient partis en vacances hors de La Réunion et revenus sur l'île à compter du lundi 18 janvier 2021. Ces derniers doivent respecter un confinement de sept jours et, suivant les recommandations de l’ARS, réaliser un test à l’issue de cette septaine. Les personnels de retour de voyage doivent respecter les recommandations de l’autorité sanitaire et rester en septaine à domicile. Environ 5% des professeurs soit 800 enseignants sont concernés. Ils sont invités à prendre contact le plus rapidement possible avec leur responsable hiérarchique et seront placés en autorisation d’absence avec la recommandation d’effectuer le test J+7. Ils effectueront du travail à distance selon les directives de leur hiérarchie.

Tous les élèves de retour de voyage doivent respecter la même la même règle de septaine à domicile que les adultes et ne pas se rendre en classe pendant sept jours. Les parents sont invités à prendre contact avec l’école ou l’établissement afin de mettre en place une continuité pédagogique.

- Un protocole sanitaire strict -

Le protocole sanitaire national est complété par des mesures supplémentaires pour l’organisation de la restauration scolaire et la suspension, jusquà nouvel ordre, des activités physiques et sportives en espace clos.

Le port d’un masque "grand public" reste obligatoire pour les personnels, tant dans les espaces clos que dans les espaces extérieurs. Concernant le port du masque par les élèves : en école maternelle, les enfants ne portent pas de masque ; il est conseillé pour les élèves en école élémentaire dans l’académie ; il est obligatoire pour les élèves en collège et en lycée, dans les espaces clos comme en extérieur.

La distanciation physique est maintenue entre les élèves de groupes différents (classes, groupes de classes ou de niveaux). Le lavage des mains est réalisé a minima : à l’arrivée dans l’établissement, avant et après chaque repas, après être allé aux toilettes, le soir avant de rentrer chez soi ou dès l’arrivée au domicile. Le respect des gestes barrière et le nettoyage et l’aération des locaux sont obligatoires.

- La limitation renforcée du brassage des élèves à la cantine -

Les mesures spécifiques applicables à la restauration scolaire sont renforcées à compter de la reprise des classes du 25 janvier 2021. Dans les écoles, le non brassage des élèves de classes différentes doit impérativement être respecté. Les élèves d’une même classe déjeunent ensemble en maintenant une distanciation d’au moins un mètre avec ceux des autres classes. La stabilité des des groupes d’élèves déjeunant à une même table est obligatoire.

Dans les collèges et les lycées, le non brassage des élèves doit être également mis en oeuvre. Si le respect de la distance d’un mètre entre élèves est impossible, il convient de faire déjeuner ensemble les élèves d’un même groupe (classe, groupes de classes ou niveaux) ensemble et, dans la mesure du possible, toujours à la même table, avec une distance d’aun moins un mètre entre les groupes. Si nécessaire, le temps de cantine sera prolongé (étalement des plages horaires ou organisation de plusieurs services) afin de permettre le respect des règles de distanciation et la limitation du brassage entre groupes d’élèves.

- Les activités physiques et sportives aménagées -

En raison de la situation sanitaire les activités physiques et sportives sont interdites en intérieur pour le scolaire et le périscolaire. Mais compte tenu de la singularité du contexte de l’académie des aménagements seront mis en place pour les cours obligatoires d’EPS, les enseignements optionnels, les sections sportives scolaires et les activités liées l’association sportive (AS et UNSS) en intérieur.

- Le suivi de la situation sanitaire dans les établissements scolaires -

Dès la reprise des classes, la cellule de suivi des cas Covid-19 signalés dans les écoles, établissements scolaires et services administratifs sera réactivée au rectorat. Son action essentielle d’interface entre les établissements scolaires et l’ARS pour la gestion la plus rapide des cas positifs et des cas contacts signalés dans les espaces scolaires sera complétée à compter de cette année par la possibilité d’organiser des campagnes de tests antigéniques afin de prévenir toute chaîne de contamination dans le milieu scolaire. Ces tests sont à destination des personnels en priorité, mais aussi des élèves, tous sur la base du volontariat.

Pour cela, 15 personnels de santé de l’académie ont été formés par l’ARS. Ils pourront intervenir en cas de besoin sous forme d’équipes mobiles pour la réalisation de tests antigéniques dans des écoles, des établissements scolaires ou les services académiques.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site du rectorat de La Réunion.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !