Lettre ouverte de André Thien Ah Koon à Sébasten Lecornu :

La situation très inquiétante des entreprises réunionnaises


Publié / Actualisé
Monsieur le Ministre, J'ai l'honneur d'attirer respectueusement votre attention sur la situation très inquiétante de nos entreprises réunionnaises.En effet, la mise en place du couvre-feu généralisé à compter du 05 mars 2021 implique de nouvelles contraintes qui vont se cumuler avec les premières échéances de remboursement du PGE (Prêt Garanti par l'Etat). A ce titre les PME de tous secteurs (artisans, commerçants, agriculteurs, services, professions libérales) vont se retrouver à devoir rembourser des crédits alors que leurs activités sont au plus bas et se dégradent encore. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Monsieur le Ministre, J'ai l'honneur d'attirer respectueusement votre attention sur la situation très inquiétante de nos entreprises réunionnaises.En effet, la mise en place du couvre-feu généralisé à compter du 05 mars 2021 implique de nouvelles contraintes qui vont se cumuler avec les premières échéances de remboursement du PGE (Prêt Garanti par l'Etat). A ce titre les PME de tous secteurs (artisans, commerçants, agriculteurs, services, professions libérales) vont se retrouver à devoir rembourser des crédits alors que leurs activités sont au plus bas et se dégradent encore. (Photo rb/www.ipreunion.com)

Afin d’éviter d’accentuer la gravité de ces situations je vous demande que :
- La première échéance de remboursement des PGE soit repoussée d’au moins une
année,
- La période de remboursement des échéances soit étalée sur une période de cinq
ans renouvelable une fois pour les entreprises dont la situation le nécessiterait,
- L’Etat impose aux établissements bancaires de s’impliquer davantage et formule
rapidement des directives afin que l’économie réunionnaise ne connaisse pas une
situation catastrophique.
Je vous prie de croire, Monsieur le Ministre, à l’expression de mes très respectueuses
salutations.

Le Maire,

André Thien Ah Koon

   

1 Commentaire(s)

Tamponnaise chef d'entreprise, Posté
je pense que c'est une demande censée et raisonnable. Ça change du courrier de Me Bassire