Tribune libre d'Huguette Bello :

Concernant la réforme de l'assurance chômage


Publié / Actualisé
En pleine pandémie le gouvernement tente de réduire les droits des demandeurs d'emplois de 40 %. La ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion, Élisabeth BORNE a présenté ce mardi aux partenaires sociaux le contenu de la réforme de l'assurance chômage. Malgré la crise sanitaire et ses déclinaisons, notamment l'aggravation et la généralisation de la précarité, le gouvernement persiste dans la destruction des acquis sociaux.
En pleine pandémie le gouvernement tente de réduire les droits des demandeurs d'emplois de 40 %. La ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion, Élisabeth BORNE a présenté ce mardi aux partenaires sociaux le contenu de la réforme de l'assurance chômage. Malgré la crise sanitaire et ses déclinaisons, notamment l'aggravation et la généralisation de la précarité, le gouvernement persiste dans la destruction des acquis sociaux.

Il règne au sein de ce gouvernement un climat d’irresponsabilité, ce dernier durcit les conditions d'accès au chômage et réduit de 40 % les droits des demandeurs d'emploi. Parmi les modifications prévues par la réforme :

- L’ouverture des droits au chômage, il faudra travailler 6 mois sur les vingt-quatre derniers, et non plus quatre mois. L’entrée en vigueur de cette mesure est prévue pour octobre 2021 ;

- La modification du calcul du salaire journalier de référence. Selon l’Unedic 38 % des allocataires auraient une indemnisation inférieure de plus de 20 % en moyenne à ce qu’ils toucheraient actuellement, et ce, à partir du 1er juillet.

- L’instauration d’un système “Bonus-malus” sur les contrats courts

À La Réunion cette réforme aggravera le contexte social, les dernières mesures de couvre-feu vont porter un coup fatal à notre économie, des emplois seront supprimés.

Les plus fragiles d’entre nous ont besoin d'être protégés, cette crise sanitaire frappe de plein fouet les réunionnais-e-s, l’heure est à la bienveillance et à la sauvegarde de nos acquis pour faire face à la crise.

 

   

2 Commentaire(s)

Roseline, Posté
Madame, vous comme toutes les autres élues de cette île telles Mesdames Dindar, Bareigts, Miranville, M'Dahoma faites la fierté de jeunes réunionnaises comme moi. Un grand bravo
Merci Mme BELLO, Posté
L'une des rares élues à défendre la Réunion.