Tribune libre de Karine Nabenesa :

Assemblée plénière du 9 mars : aux étudiants réunionnais, le président se moque de vous !


Publié / Actualisé
La forme est souvent le reflet du fond. Chacun l'aura remarqué, en cette période de crise sanitaire, celui qui est à la tête de la plus grosse collectivité de la Réunion, préfère garder le silence plutôt que de porter les intérêts des réunionnais auprès de nos institutions. Il se concentre à la signature de protocoles avec l'argent de l'Europe et de l'Etat ...
La forme est souvent le reflet du fond. Chacun l'aura remarqué, en cette période de crise sanitaire, celui qui est à la tête de la plus grosse collectivité de la Réunion, préfère garder le silence plutôt que de porter les intérêts des réunionnais auprès de nos institutions. Il se concentre à la signature de protocoles avec l'argent de l'Europe et de l'Etat ...

Pour autant, lorsqu’il s’agit d’user et d’abuser des dispositifs d’urgence pour confiner le débat démocratique, il est présent. Il a une nouvelle fois choisi, à quelques mois de sa fin de règne, de nous réunir ce mardi en visio et en audio. En prétextant l’urgence cela lui permet de nous convoquer sous une semaine. Voilà un an, que nous sommes privés de débats dans l’hémicycle. Un an, que les assemblées plénières se passent à distance alors que partout ici et ailleurs, les élus sont physiquement présents….

Parmi les trois dossiers inscrits à l'ordre du jour, deux concernent Air Austral et le troisième, les étudiants réunionnais. Sous l’appellation " dispositif spécial covid : Etudiants Réunionnais Solidaires", le Président de Région explique vouloir accompagner les étudiants réunionnais en grande précarité du fait de la crise.

Le dispositif proposé consiste à rémunérer des étudiants, en échange de cours de soutien à des lycéens, avec un nombre d’heures plafonnées à l’équivalent d’un SMIC mensuel. La délibération ne précise pas la période pour faire acte de candidature mais à la lecture du rapport on apprend que les contrats sont effectifs dès le 10 mars c’est-à-dire dès le lendemain de la séance plénière… Il semblerait donc qu’en même pas un jour, les étudiants soient informés de ce dispositif, déposent leurs papiers, sont retenus et signent leurs contrats!

L’opacité et le manque de transparence sont coutumiers, tout comme le manque d’ambition et de vision en matière d’accompagnement professionnel de notre jeunesse. 10 ans que cela dure, alors que la Région Réunion est chef de file en matière de formation et d’orientation professionnelle.

Mais le plus insupportable, c’est le fossé flagrant entre la communication et les actes déployés dans ce dispositif. Au bout d’une année de crise sanitaire, six mois après la bascule des cours en distanciel, le Président de Région ose provoquer un vote d’urgence pour la mise en place d’un dispositif qui ne touchera que 100 étudiants sur les 24 000 concernés, cela pour 2 mois maximun,  période courant du 10 mars au 17 mai 2021 soit à peine 0,4% des étudiants réunionnais, dispositif non reconductible à la veille de la période de campagne électorale !

Une telle imposture ne peut que davantage les décourager surtout que semble déjà pré-fléchés les plus chanceux d’entre eux.  Elle illustre une nouvelle fois le désintérêt prégnant du Président de Région dans l’accompagnement de celles et ceux qui construirons notre Réunion de demain.

10 années se sont écoulées sans qu’aucune politique incitative de retour vis-à-vis de nos jeunes formés n’aura été impulsée….quant à la lisibilité sur les filières créatrices d’emploi pour orienter les cursus scolaires, il faudra espérer la nouvelle mandature…

Cette mesurette indécente, injuste et déplacée est symptomatique de son mépris vis-à-vis de nos étudiants réunionnais,  de leurs  détresses, de leurs avenirs et de leurs familles. Chacun se souvient de ces étudiants accompagnés de leurs familles en train d'occuper les locaux de la pyramide inversée pour obtenir le versement de leurs bourses…

Lors de cette plénière, une nouvelle aide d’urgence d’un montant de 25 millions d’euros à Air Austral sera proposée aux votes. Cette aide de la Région, via la SEMATRA, également présidée par le Président de Région, portera à  95 millions d'euros la participation de la Région  Réunion à Air Austral depuis 2010.

Bien évidemment, Air Austral doit être soutenue dans l'attente d'une aide de l'Etat. Les étudiants réunionnais aussi et avec considération. Dès lors, une mesurette de 200 000 euros à leur destination n’est pas acceptable

Karine Nabenesa 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !