Tribune libre de Philippe Naillet :

Égalité Femmes-Hommes : le combat continue


Publié / Actualisé
Cette journée internationale des droits des femmes du 8 mars nous rappelle l'étendue du travail qu'il reste à réaliser afin d'atteindre une égalité réelle entre les femmes et les hommes. Mais se donner aussi les moyens de lutter quotidiennement contre la sousreprésentativité des femmes dans certaines activités ou postes à responsabilité, la lutte contre les violences physiques et morales et les discriminations. Ce combat commence dès le plus jeune âge (Photo rb/www.ipreunion.com)
Cette journée internationale des droits des femmes du 8 mars nous rappelle l'étendue du travail qu'il reste à réaliser afin d'atteindre une égalité réelle entre les femmes et les hommes. Mais se donner aussi les moyens de lutter quotidiennement contre la sousreprésentativité des femmes dans certaines activités ou postes à responsabilité, la lutte contre les violences physiques et morales et les discriminations. Ce combat commence dès le plus jeune âge (Photo rb/www.ipreunion.com)

D'abord par le renforcement du droit à l’égalité dès le collège et le lycée en dispensant des cours d’éducation à la sexualité et au consentement. Rendre possible l’accès gratuit aux protections périodiques pour les jeunes femmes. Aujourd’hui, près de 10% de collégiennes et lycéennes n’y ont pas accès, ce qui pénalise leur scolarité. Le congé-parental doit être égalitaire et obligatoire. Il n’est plus acceptable que les hommes poursuivent leurs carrières pendant que les femmes continuent à s’occuper des enfants faisant perdurer les inégalités professionnelles.

Je forme aussi le voeu que dans nos villes beaucoup plus de rues et de places soient rebaptisées. Les femmes exemplaires et méritantes ne manquent pas. Elles doivent être reconnues.
Le combat pour les droits des femmes est plus que jamais d’actualité.

Philippe Naillet
Député de La Réunion

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !