Tribune libre de l'équipe du CDNOI :

CDNOI : Occupation de La Fabrik par la CGTR Spektak


Publié / Actualisé
Dans ce monde d'aujourd'hui, en crise(s) et traversé de tensions, de nombreuses craintes et de trop de questions sans réponse, le Centre Dramatique National de l'océan Indien (CDNOI) a ouvert ses portes à la demande d'occupation par la CGTR Spektak du site de La Fabrik (Ste-Clotilde). (Photo : CGTR Spektak)
Dans ce monde d'aujourd'hui, en crise(s) et traversé de tensions, de nombreuses craintes et de trop de questions sans réponse, le Centre Dramatique National de l'océan Indien (CDNOI) a ouvert ses portes à la demande d'occupation par la CGTR Spektak du site de La Fabrik (Ste-Clotilde). (Photo : CGTR Spektak)

Depuis ce samedi 13 mars, un collectif de militant.e.s cohabite donc, nuit et jour, avec l'équipe du CDNOI. Pour le Centre dramatique, cette cohabitation, en résonance avec le large mouvement national d'occupation des théâtres, s'inscrit en cohérence avec la position de l'Association des Centres Dramatiques Nationaux (ACDN) et celle du SYndicat Des Entreprises Artistiques et Culturelles (SYNDEAC) dont nous sommes adhérents.

À La Réunion, à la différence de l'Hexagone et pour l'instant, les théâtres restent ouverts même si le couvre-feu et plus largement la crise sanitaire a fortement impacté leur activité depuis un an.

Néanmoins, au regard des enjeux nationaux, des spécificités réunionnaises et compte tenu du cahier des charges et des missions d'un CDN, ouvrir La Fabrik à des débats citoyens et professionnels sur l'avenir des artistes, des compagnies et du secteur culturel, sur la place de l'art dans le projet de société et sur des problématiques sociales et économiques qui concernent l'ensemble de la population, nous apparait comme une évidence.

Le CDNOI reste ouvert au public et maintient son programme d'activité tel que prévu. Nous vous tiendrons régulièrement informé.e.s, sur notre site Internet et sur les réseaux sociaux, du déroulement de cette occupation pacifique et nous nous ferons le relais des actions proposées par la CGTR Spektak à La Fabrik.

L'équipe du CDNOI

   

1 Commentaire(s)

Mékoué, Posté
Merci aux responsables du CDNOI et militants de la CGT de braver l'interdit stupide, inefficace, contre productif, reposant sur aucune certitude sanitaire (autrement, ministres, médecins ne seraient pas testés positifs, eux censés respecter à la lettre les gestes barrières qui semblent avoir l'efficacité de la ligne Maginot) imposé par des personnes qui ont délégation de pouvoir pour servir semble-t-il au mieux le peuple.Alors Interdire pour interdire pour se donner bonne conscience, la plaisanterie a suffisamment durée. A quoi peut servir, masque et consort, quand il est dit que le virus sur la peau ..etc, reste réactif 9 heures et que tout (air pulsé ou pas, vapeur et gouttelettes d'eau, sièges...) peut être vecteur potentiel de virus...?? Faut amplifier la lutte contre ces directives frisant la forfaiture en n'y étant plus complice.