Tribune libre d'Huguette Bello :

Touch' pa nout' lépicerie


Publié / Actualisé
L'association "Solidarité Étudiante 974" fait un travail essentiel à destination des étudiants réunionnais, la structure a mis en place une épicerie solidaire. En effet, l'association propose des repas et des produits à des tarifs préférentiels qui bénéficient à plus de 4 000 étudiants par mois. L'association compte 24 membres dont 4 salariés et une dizaine de personnes en service civique puis des bénévoles.
L'association "Solidarité Étudiante 974" fait un travail essentiel à destination des étudiants réunionnais, la structure a mis en place une épicerie solidaire. En effet, l'association propose des repas et des produits à des tarifs préférentiels qui bénéficient à plus de 4 000 étudiants par mois. L'association compte 24 membres dont 4 salariés et une dizaine de personnes en service civique puis des bénévoles.

En cette période de crise sanitaire, au regard du mal-être et de la précarité qui sévit au sein de la communauté estudiantine, ces "îlots de solidarité” doivent être préservés.

Or l’épicerie est menacée de fermeture partielle. En effet, la DRAJES (Délégation Régionale Académique et aux Sports) a refusé de renouveler la demande d’agrément de l’association pour bénéficier de contrats de service civique.

Le non-renouvellement de cette demande d’agrément est un très mauvais signal envoyé aux étudiants et risque de leur porter un coup fatal.
 
Avec la crise sanitaire les “jobs étudiants” ont disparu, le “Restau-U” est fermé tous les soirs, les étudiants de “Solidarité Étudiante 974” sont présents pour faire face à cette crise qui frappe les étudiants de plein fouet. Des moyens doivent être accordés. Il en va de la survie de nos étudiants donc de l’avenir de La Réunion.

Huguette Bello, responsable du groupe “Le Rassemblement"

 

   

4 Commentaire(s)

Proche des étudiants, Posté
Bello est proche des étudiants quand d'autres sort le chéquier, l'argent des Reunionnais.
HULK, Posté
Il est tout à fait normal d'aider les étudiants qui sont en difficultés. Mais il serait souhaitable de leur rappeler que l'année dernière, quand ils faisaient la fête et se moquaient du COVID parce que c'étaient les "vieux" qui mouraient, ils auraient dÃ" être un peu plus respectueux de leurs aînés. Ils ont bien contribué (ils ne sont pas tous seuls) à creuser le trou dans lequel ils se trouvent aujourd'hui. Ce n'est pas parce que l'on est à l'université que l'on est plus intelligents que les autres. Regardez les énarques.
Flambi, Posté
Réagir à la veille d'une élection ? Non merci. Pour moi c'est de la récupération sur un sujet qui touche vraiment les étudiants. Trop âgée pour comprendre ?
Merci Mme BELLO, Posté
Une fois de plus Huguette BELLO a raison.