Tribune libre de Vincent Rivière :

Réaction au conseil municipal de La Possession


Publié / Actualisé
Ce jour mercredi 24 mars 2021 s'est tenu un conseil municipal à La Possession. Nous regrettons une fois de plus l'absence de l'opposition lors de ce conseil. Cette politique de la chaise vide en dit long sur l'implication citoyenne et politique de ces élus. Nous condamnons cette attitude qui laisse le champ libre à la majorité municipale. Sur ce point nous sommes toujours sans réponse concernant notre demande d'intégration de notre groupe politique à titre d'observateur aux conseils municipaux (Photo Vincent Rivière)
Ce jour mercredi 24 mars 2021 s'est tenu un conseil municipal à La Possession. Nous regrettons une fois de plus l'absence de l'opposition lors de ce conseil. Cette politique de la chaise vide en dit long sur l'implication citoyenne et politique de ces élus. Nous condamnons cette attitude qui laisse le champ libre à la majorité municipale. Sur ce point nous sommes toujours sans réponse concernant notre demande d'intégration de notre groupe politique à titre d'observateur aux conseils municipaux (Photo Vincent Rivière)

Aucun opposant n'a donc pu intervenir concernant le faible soutien aux associations de la commune. Certaines d'entre elles ont un rôle fort dans le tissu culturel et sportif à La Possession. Nous demandons officiellement à la majorité de revoir sa politique de valorisation envers les associations afin que les 101 associations demandeuses de subventions puissent maintenir leur niveau d'action.

D'autant plus qu'avec la crise sanitaire, les associations n'ont pas pu réaliser l'ensemble de leurs actions sur la commune. Nous regrettons également que la Région et l'IRT n'ont pas voulu participé au GIP groupement d'intérêt public concernant Mafate. La situation d'insularité de Mafate nécessite l'implication de tous les acteurs du développement et nous leur demandons de revoir leur position à ce sujet.

 

   

6 Commentaire(s)

Assez !, Posté
M Riviere a raison, mme la maire n'est jamais en mairie , trop occupée à faire sa campagne pour les régionales, le 1er adjoint aussi occupé par sa campagne aux départementales. mlle Miranville a laissé quartier libre à son adjoint aux finances qui a entièrement pris en main ce budget . En l'absence de l'opposition, roublard comme pas 2 , il y a mis ce qu'il voulait. Même les autres élus de la majorité n'ont pas eu leur mot à dire et n'y ont vu que du feu,encore faut il qu'ils comprene quelque chose. il faut que ça s'arrete!!
Judo, Posté
Des subventions divisées en deux pour certaines! Les associations payent les pots cassés d'une mais aide gestion? Ou est la vérité ? Il nous faut des explications
Missouk, Posté
J'imagine que le sieur ROBERT toujours prêt à critiquer devant les caméras et dans la presse doit être malade... Bon rétablissement!
Commune impactée par Covid, Posté
La Possession est une des commune les plus touchées par la Covid 19. Place aux actions au lieu de la Com habituelle de la mairie.
Doudou, Posté
Vincent ou na réson . ou sa i lé l'opposition ? i discute du budget et l'opposition lé pa là !! attention départementales i vient !
Guy, Posté
Vincent est que votre père et votre mère étaient adjoint de Roland Robert donnaient la parole aux opposants