Tribune libre de Vanessa Miranville :

Terminer la NRL est une nécessité absolue


Publié / Actualisé
La livraison du viaduc est une attente forte des Réunionnais, cependant ils ne se contenteront pas d'un morceau de route. Ce, d'autant que la portion la plus exposée aux éboulis se trouve être celle entre La Possession et la Grande Chaloupe.
La livraison du viaduc est une attente forte des Réunionnais, cependant ils ne se contenteront pas d'un morceau de route. Ce, d'autant que la portion la plus exposée aux éboulis se trouve être celle entre La Possession et la Grande Chaloupe.

Nous devons terminer ce chantier au plus vite, le terminer de la façon la plus pragmatique possible, en pesant les coûts et avantages  économiques et écologiques, ainsi que les délais.

Une consultation des Réunionnais est une nécessité absolue concernant la méthode de travaux pour cette 2ème tranche: sur ce sujet majeur, nous devons entendre la voix des Réunionnais et suivre leur choix. Ainsi nous ne céderons jamais aux pressions des lobbies de toutes sortes (politiques, économiques, écologiques...).

Toutefois, n’oublions pas que la fin du chantier de la NRL ne signifie pas la fin des embouteillages sur l'île, à travers la priorité donnée depuis des décennies à la voiture individuelle qui est devenue notre réalité quotidienne ...
C'est la raison pour laquelle il nous faut développer un rail autour de l’île avec des connexions en bus ou téléphérique vers les hauts, tout en favorisant les déplacements à pied, à vélo, en covoiturage.

À tous ceux qui diront que cette vision est utopique, je répondrai ceci :
J’affirme qu’il faut enfin trouver des solutions pour faire et non plus des raisons pour ne pas faire. J’affirme que les  Réunionnais sont capables d’évoluer dans leur mode de déplacement. J’affirme que notre devoir d’élus est de mettre en œuvre les infrastructures et systèmes permettant cette transition vers une mobilité apaisée" .

Vanessa Miranville

   

7 Commentaire(s)

PB, Posté
En accord total avec Mme Miranville. J'ajoute : Il faut un vrai électrochoc dans le bon sens du terme pour faire progresser le sujet des mobilités et de la logistique à la Réunion. Cela suppose de vraies alternatives durables en termes de report modal, un changement de culture pour se départir des seules solutions individuelles, de l'innovation et de la RetD, des projets participatifs qui intéressent les jeunes et la population. Le sujet des transports et de la logistique reste trop cantonné à un milieu d'experts et de politiques.
Je suis réunionnais, Posté
Mr Bruno Bourgeon en quoi elle a dit ne pas être écolo. 80% de la route est faite par un certain DR. c'est lui le coupable de ce désastre écologique
Bruno Bourgeon, Posté
Quand je pense, Vanessa, que nous partagions des valeurs écologiques...
Je suis très étonné du populisme affiché, Posté
par cette écologiste, et de toute façon les référendums ne sont pas opposables aux décisions de justice !
Rene, Posté
Le projet tram train de Vergès s est tué tout seul.Financement impossible.Technique impossible (tunnel par la montagne)Voir rapport cour d appel de Bordeaux.
JBM, Posté
Enfin un propos clair, pragmatique et rempli de bon sens. Merci Mme Miranville !
Qui a tué le Tram train ?, Posté
Qui a tué le Tram train de Verges ?