Tribune libre :

Covid-19 : la Chambre des métiers et de l'artisanat va interpeller les pouvoirs publics


Publié / Actualisé
Un mois juste après le passage du couvre-feu généralisé à 18 H 00, la dégradation de la situation sanitaire a conduit M. Le Préfet à annoncer ce vendredi 02 avril un durcissement des mesures de lutte contre la circulation du virus qui entreront en vigueur mardi prochain. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Un mois juste après le passage du couvre-feu généralisé à 18 H 00, la dégradation de la situation sanitaire a conduit M. Le Préfet à annoncer ce vendredi 02 avril un durcissement des mesures de lutte contre la circulation du virus qui entreront en vigueur mardi prochain. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Ces nouvelles mesures restrictives, en particulier la fermeture des établissements de restauration et des bars impacteront largement les entreprises artisanales qui seront pénalisées par cette fermeture qui pour l’heure a été fixée pour une période de deux semaines. Cette fermeture conduira inévitablement à une nouvelle baisse de leur activité et de leur chiffre d’affaires.

C’est la principale crainte que les artisans nous ont exprimée lors d’un sondage réalisé auprès d’eux la semaine dernière. Ils craignent également un relâchement des aides de l’Etat, une nouvelle baisse de la consommation des ménages et des ruptures d’approvisionnements; le tout pouvant déboucher sur des défaillances d’entreprises.

Nos entreprises ont dû s’adapter depuis une année aux différentes situations engendrées par cette crise sanitaire en faisant de nombreux efforts pour garder leurs salariés et leurs outils de travail qui se dégradent de plus en plus. Pour continuer à les aider à surmonter ces nouvelles difficultés, nous sommes demandeurs d’une adaptation des dispositifs d’accompagnement de nos entreprises ; c’est en ce sens que La Chambre de Métiers et de l’Artisanat interpellera à nouveau les pouvoirs publics dès le début de la semaine prochaine.

Les 21.000 artisanes et artisans de La Réunion sont avant tout des citoyens responsables et je leur fais toute confiance pour participer à l’objectif commun d’infléchir la courbe de l’épidémie afin d’éviter un nouveau confinement que notre économie déjà fragilisée ne pourrait pas supporter.

Nous rappelons à nos ressortissants que La Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Réunion (CMAR) et ses services restent à leur écoute et les invitons à se rapprocher de nos conseillers dans les 4 antennes*de notre établissement

   

2 Commentaire(s)

John, Posté
LA France est entrain de détruire l'économie de l'île de la Réunion c'est une honte Il faut savoir que les fonctionnaires sont payés pleins pots à la fin du mois et les commerçants eux doivent fermés leurs bouches et écouter les fonctionnaire qui sont assis la plupart dans un bureau avec la clim sans trop travailler de leurs vies et qui donnent des ordres aux réunionnais ou commerçants lol
La vérité si je mens !, Posté
B. Picardo se soulage en refilant la patate chaude . Ce type reste un cas particulier