Tribune d'Olivier Hoarau et Pierre Técher :

Protéger, valoriser et développer ce sont nos engagements en faveur de la revitalisation des hauts et de la ruralité


Publié / Actualisé
S'agissant de l'artisanat, tout l'enjeu est de sauvegarder nos traditions et de revitaliser nos savoir-faire. Nous devrons nous concentrer sur la formation aux métiers de l'artisanat et plus particulièrement sur la formation des formateurs. Nous devrons aussi accorder une attention particulière à la reprise d'activité d'artisanat. Nous aurons également à travailler au développement des filières artisanales en donnant la possibilité à nos artisans d'innover et de revisiter l'artisanat traditionnel.
S'agissant de l'artisanat, tout l'enjeu est de sauvegarder nos traditions et de revitaliser nos savoir-faire. Nous devrons nous concentrer sur la formation aux métiers de l'artisanat et plus particulièrement sur la formation des formateurs. Nous devrons aussi accorder une attention particulière à la reprise d'activité d'artisanat. Nous aurons également à travailler au développement des filières artisanales en donnant la possibilité à nos artisans d'innover et de revisiter l'artisanat traditionnel.

S’agissant du tourisme de nature et de " bien-être ", comme ici à Cilaos deux axes importants :

    Valoriser nos structures d’accueil et d’hébergement local en accompagnant l’hébergement dit " chez l’habitant ", en améliorant l’accessibilité aux structures.
    Développer une nouvelle offre touristique à haute qualité de service en proposant de nouveaux types de service : concept Hôtel / SPA / Casino en lieu et place de l’hôtel des Thermes par exemple, mais aussi par la création d’un lycée dédié aux métiers du tourisme ici-même à Cilaos consacré aux métiers de guide, à l’accueil et la restauration traditionnelle, aux sports de pleine nature...

S’agissant de l’agriculture :

    Pérenniser nos cultures traditionnelles en accompagnant nos petits producteurs et en étant à l’écoute de leurs besoins,
    Accompagner l’agriculture biologique, en appuyant les initiatives et porteurs de projet au démarrage de leur activité, de leur reconversion ou de leur diversification ; Nous devons être au rendez-vous de ceux qui innovent et qui osent.

La revitalisation des hauts est un enjeu majeur de développement pour toute La Réunion. Cela passe par la création d’un Conseil régional de la ruralité, qui réunira en une seule instance l’ensemble des acteurs du développement des hauts, et assurera notamment la représentation d’un élu municipal de chaque commune.

Nous aurons l’occasion de développer ces sujets plus amplement dans les prochaines semaines.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !