Tribune libre :

La maire de Saint-Denis demande une conférence économique de proximité


Publié / Actualisé
La maire de Saint-Denis en solidarité avec l'ensemble des maires et intercommunalités de La Réunion demande une réunion d'urgence pour le soutien de tous les commerces de proximité de toutes les villes de La Réunion, pour que les 100 millions annoncés par Faouzia Vitry, conseillère régionale, en présence de Didier Robert, soient affectés dans des règles de justice et de transparence, rapides et réelles. C'est le rôle de la Région, de soutenir l'économie locale. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
La maire de Saint-Denis en solidarité avec l'ensemble des maires et intercommunalités de La Réunion demande une réunion d'urgence pour le soutien de tous les commerces de proximité de toutes les villes de La Réunion, pour que les 100 millions annoncés par Faouzia Vitry, conseillère régionale, en présence de Didier Robert, soient affectés dans des règles de justice et de transparence, rapides et réelles. C'est le rôle de la Région, de soutenir l'économie locale. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Le conseil municipal de Saint-Denis s’est tenu aujourd’hui pour voter, dans un contexte de crise, le maintien des taux des impôts directs locaux. 

Encore une fois, Saint-Denis 2026, au mépris des Dionysiennes et des Dionysiens, n’envisage le conseil municipale de la ville que comme une arène de polémiques. Pour mémoire, le groupe d’opposition avait fui le dernier conseil municipal utilisant la crise, dont les conséquences sanitaires, sociales, psychologiques, économiques sont catastrophiques,  pour fuir le débat démocratique.

Sans surprise, le groupe d’opposition, Saint-Denis 2026, a une nouvelle fois essayé d’attirer le débat sur des manœuvres politiciennes. Les élus du groupe ont essayé de couvrir l’absence d’accompagnement de la Région, dont c’est la compétence, aux côtés des acteurs économiques. 

La Maire de Saint-Denis a dû insister pour que le groupe d’opposition, qui avait pourtant posé une motion, accepte de prendre la parole.

Acceptant finalement de parler, Didier Robert, leader de l’opposition, ancien candidat à la Mairie de Saint-Denis, présent à 3 conseils municipaux sur 7, par la voix de Faouzia vitry, a annoncé 100 Millions d’aides distribuées par la Région, destinées aux entreprises locales. 

Ericka Bareigts
Maire de Saint-Denis

   

5 Commentaire(s)

Jo, Posté
La c ridicule Mme Bareight.
A 2 mois des élections. Ou fé remarque a ou.
1er confinement mars 2020, koussa ou la fé pour ben entreprise ?
Occupe Rodéo au Chaudron déjà.
Il faut le changement a la region , Posté
Avant l'objectif était.2 000 bus. Mauvais choix y rode toujours le.bus. En 2021 y revient avec le renouveau. Le.renouveau c'est un moitié.la route ?
Tampon , Posté
Madame Bareigts y doit dire à lu comment il fait faire. Faut pas faire la moitié la route NRL surtout.
Merci Mme BAREIGT, Posté
Mme BAREIGT a entièrement raison.
Ti kok, Posté
Té Té ou devient ridicule ou la par contre