Tribune libre :

Elections de l'Union Régionale des Professionnels de Santé


Publié / Actualisé
La CSMF Réunion tient à remercier tous les médecins libéraux électeurs pour leur vote lors des élections à l'Union Régionale des Professionnels de Santé - collèges des médecins généralistes et spécialistes - avec un taux de participation de 40%. Le 07 avril le bureau des votes a entériné l'élection de 12 candidats CSMF Réunion sur les 20 postes à pourvoir. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
La CSMF Réunion tient à remercier tous les médecins libéraux électeurs pour leur vote lors des élections à l'Union Régionale des Professionnels de Santé - collèges des médecins généralistes et spécialistes - avec un taux de participation de 40%. Le 07 avril le bureau des votes a entériné l'élection de 12 candidats CSMF Réunion sur les 20 postes à pourvoir. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

La CSMF Réunion est le syndicat majoritaire, à l’issue de cette période électorale, validant ainsi le travail de l’équipe CSMF Réunion au sein de l’URML OI durant ces dernières années.

C’est également le seul syndicat qui a su amorcer la parité aussi bien sur les listes qu’au sein de son bureau. Après les élections, c’est également le seul qui, depuis des années, a su faire preuve d’ouverture vers les autres syndicats en s’appuyant sur leurs membres volontaires et acteurs et qui poursuivra cet axe d’ouverture avec les syndicats représentatifs aux élections locales.

Les axes de travail à l’URML OI pour les 5 ans à venir :

1) Organisation de la gestion de la sortie de la crise sanitaire COVID avec les autorités compétentes,
2) Innovation numérique et expérimentations dans le strict respect de la sécurisation des données (projets accompagnés par l’URML OI et portés par les médecins libéraux),
3) Favoriser la coordination entre médecins généralistes et spécialistes, quel que soit leur mode d’exercice,
4) Fluidifier les parcours de soins avec une amélioration qualitative de la prise en charge,
5) Faire de la santé environnementale un objectif prioritaire de la formation, de l’organisation et de l’exercice quotidien du médecin,
6) Renforcer le poids de l’URML OI face à l’ARS et la Préfecture pour les prises de décisions adaptées à notre île.

Les axes de revendications pour la CSMF sur le plan conventionnel :

1) Revalorisation du montant de la consultation à 36 euros à la Réunion (30 euros dans l’Hexagone),
2) Indexation des actes techniques pour les DOM de 20% : demande basée sur un audit inter DOM et présentée depuis 2016 à la CNAM et aux différentes commissions parlementaires et ministérielles,
3) Valorisation de la coordination généraliste/spécialiste via un acte conventionnel (NGAP) qui permettrait à chaque médecin, quel que soit son mode d’exercice, de valoriser ses temps de travail sans pour autant être dans une Maison de Santé Pluri professionnelle (MSP),
4) Liberté tarifaire en fonction de la complexité de l’acte.

Dr Christine Kowalczyk,
Dr Reuben Veerapen

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !