Tribune libre du SNALC :

Le syndicat dénonce l'agression d'un professeur à l'école Julie Huet


Publié / Actualisé
Le SNALC tient à dénoncer l'agression d'un professeur à l'école Julie Huet de Sainte Anne le mardi 20 avril. Il faut que le plan prévention violence soit appliqué réellement dans notre académie qui voit des agressions survenir chaque année contre les personnels enseignants. Les personnels du primaire sont particulièrement vulnérables quand ces intrusions de parents agressifs surviennent. Il faut garantir une sécurité plus forte pour les PE qui voient de plus en plus de réactions de contestations de leur autorité.
Le SNALC tient à dénoncer l'agression d'un professeur à l'école Julie Huet de Sainte Anne le mardi 20 avril. Il faut que le plan prévention violence soit appliqué réellement dans notre académie qui voit des agressions survenir chaque année contre les personnels enseignants. Les personnels du primaire sont particulièrement vulnérables quand ces intrusions de parents agressifs surviennent. Il faut garantir une sécurité plus forte pour les PE qui voient de plus en plus de réactions de contestations de leur autorité.

Cela est inacceptable, et doit être puni sévèrement par la loi  Il est urgent de travailler en collaboration avec les maries et les autres collectivités pour garantir la sécurité des personnels qui accomplissent chaque jour leur dure mission de service public. L'Ecole ne doit céder devant aucune forme de pression et d'irrespect de ses personnels.

Pour le SNALC, Jérôme Motet

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !