Tribune libre de Vanessa Miranville :

CREA présente la composition de sa liste pour les Régionales


Publié / Actualisé
" Aujourd'hui, je suis entourée de femmes et d'hommes qui sont prêts à donner le meilleur d'eux-mêmes pour notre île. Ces Réunionnaises et ces Réunionnais, issus de la société civile, avec leurs compétences et leurs parcours professionnels, peuvent dès demain prendre en charge tous les grands dossiers dont la Région a la responsabilité. Tous ont de grandes valeurs éthiques et veulent donner une autre image des politiciens à La Réunion. Les Réunionnais en ont assez de voir presque chaque jour un ou une élue devant les tribunaux ", a annoncé Vanessa MIRANVILLE en ouverture d'une conférence de presse cette après-midi. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
" Aujourd'hui, je suis entourée de femmes et d'hommes qui sont prêts à donner le meilleur d'eux-mêmes pour notre île. Ces Réunionnaises et ces Réunionnais, issus de la société civile, avec leurs compétences et leurs parcours professionnels, peuvent dès demain prendre en charge tous les grands dossiers dont la Région a la responsabilité. Tous ont de grandes valeurs éthiques et veulent donner une autre image des politiciens à La Réunion. Les Réunionnais en ont assez de voir presque chaque jour un ou une élue devant les tribunaux ", a annoncé Vanessa MIRANVILLE en ouverture d'une conférence de presse cette après-midi. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Première candidate à s’être déclarée pour les élections Régionales, Vanessa MIRANVILLE est désormais aussi la première à présenter ses colistiers pour les élections du 20 et 27 juin prochains. Les 11 premiers noms de la liste CREA – Citoyens de La Réunion En Action – sont : Vanessa MIRANVILLE, Gilles HUBERT, Geneviève SEVAGAMY, Jean-Charles NAGOU, Virginie LEPETZ, Radji ARAYE, Marie-Annick PAYET, Lionel VAR, Magalie ONESIO, Florent HURHUNGEE ; Jessy FERERRE.

Issus de toutes les communes de l’île, l’ensemble des colistiers font état d’une profonde attente de changement à La Réunion et la nécessité de voir de nouveaux visages émerger sur la scène politique réunionnaise. Ces deux enjeux sont régulièrement remontés par les Réunionnais aux militants qui tractent sur le terrain. Et Geneviève SEVAGAMY, troisième sur la liste CREA aux Régionales de conclure : La Réunion doit prendre son destin à bras le corps. La Réunion est riche de sa biodiversité et de ses paysages. Mais sa plus grande force, ce sont ses habitants. Chaque Réunionnais doit activement mettre ses mains dans le cambouis et prendre sa part à la construction d’une future Réunion plus dynamique ".

   

7 Commentaire(s)

La blague, Posté
La reine du béton de La Possession veut bétonner toute la côte réunionnaise et ses montagne comme chez elle. Non merci!
RIPOSTE974, Posté
La compétition à Gauche ressemble à " The Voice ", l'émission de télé-crochet de TF1.Tout le monde veut en être , tout ça sonne faux. Pour l'heure, personne peut espérer jouer la " gagne ". On y verra, paraît-il, plus clair dans la campagne aux régionales. À moins que ce soit pire
Le sud, Posté
Très peu représenter le sud dommage une illustre inconnu que dire de plus bien a vous
Doudou, Posté
Comme vous avez annoncé sur antenne reunion ; a ce jour vous n'avez pas été entendu sur aucun dossier . Mais ce que les gens ne savent pas , c'est qu'a chaque fois que vous devriez aller au tribunal, vous avez ettoufé les affaires a coup de protocole transactionnel payé par la commune . voila la verité . dites aux gens combien de protocole transactinnel avez vous fait '
Alfredo, Posté
je rigole sur tous ces personnages politiques qui font la morale sur les gestes barrières et les réunions limitées et qui se retrouvent avec des centaines de personnes dans des lieux clos à la Ravine des cabris sans que cela ne pose de problème à quiconque, sans masques, sans distanciation et dépassant largement le quota du nombre autorisé ... mais eux ont le droit non '
Benjamin, Posté
Possessionnais, pourquoi souhaiter à son prochain du mal'
Possessionnais, Posté
"Les Réunionnais en ont assez de voir presque chaque jour un ou une élue devant les tribunaux ", a annoncé Vanessa MIRANVILLE en ouverture d'une conférence de presse cette après-midi".Eh bien bientôt ce sera votre tour Madame. Un peu de patience!