Tribune libre de Jean-Claude Comorassamy :

A chacun son décor pour ces élections Régionales !


Publié / Actualisé
Le décor est désormais planté. Il y a celles et ceux qui partent en solo à Gauche et celui qui a pu faire l'union à Droite. La nouvelle n'est une surprise pour personne. En effet, Didier Robert l'actuel Président Conseil Régional qui vient d'annoncer, qu'il briguera à un troisième mandat à la tête de la pyramide inversée avec une union de la Droite et du Centre. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Le décor est désormais planté. Il y a celles et ceux qui partent en solo à Gauche et celui qui a pu faire l'union à Droite. La nouvelle n'est une surprise pour personne. En effet, Didier Robert l'actuel Président Conseil Régional qui vient d'annoncer, qu'il briguera à un troisième mandat à la tête de la pyramide inversée avec une union de la Droite et du Centre. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Malgré que pour lui, ces derniers mois ont même été particuliers en péripéties, suscitant l’intérêt à chacun de fantasmer sur des futurs candidats potentiels voire même à un non candidature du Président sortant.

Mais cela a été peine perdue, puisque la Droite et le Centre se sont montrés une fois de plus unis derrière Didier Robert, pour l’aider de gravir les marches, une à une pour atteindre le sommet de la pyramide pour une troisième fois, si l’union scellée fonctionne à plein régime.

C’est ainsi, qu’une douzaine de maires dont Michel Fontaine et d’André Thien-Ah-Koon  sont venus sceller l’union de la Droite et du Centre, pour soutenir le Président sortant en vue des élections régionales prévues en juin 2021.

Ceci, contrairement une Gauche divisée plus que jamais, où les ambitions personnelles semblent passer avant l’intérêt général, où les cumuls des mandats sont devenus un vrai problème pour les électeurs… Quoiqu’il en soit, désormais projet contre projet et le bilan, que la bataille va peut-être s’engager.

- Un projet équilibré -

Pourtant, il y a une évidence, que la recherche volontariste d’un développement équilibré pour chaque territoire avec des projets structurants auprès de chaque commune sans exclusion, sera la future construction Régionale. Voire, consulter l’ensemble des maires et population, recueillir leurs priorités sont devenus essentiels pour construire un projet de développement à vocation régionale.

Reste un point central, comment mobiliser les électeurs quand eux-mêmes sont déjà frappés  par cette crise sanitaire et de voir aussi autant de division au sein des familles politiques ? Quelles innovations et communication seront proposées pour mobiliser l’électorat ?

Bref, le portage politique le plus large, transparent, équilibré, partagé, appuyé sur des acteurs déterminés, seront des points importants pour construire la Région de demain. Alors, mobilisons-nous pour ces élections.

Jean Claude Comorassamy

   

3 Commentaire(s)

In ti kréole, Posté
Adié zot tout'. Mi pense ké lo l'ékrit i déranse plis ké lé fote. Il a droit de s'exprimer avec qualité et défaut. Laisse lo boug exprime à li kamarad...Merci.
Raoult, Posté
Quoi qu'on puisse dire, l'analyse de la situation me semble juste. C'est le plus important.
Polrun, Posté
M. Comorassamy,Avant d'envoyer votre tribune à ImazPress, il aurait été souhaitable de la faire corriger par quelqu'un qui écrit un français un peu plus correct. Votre texte est truffé de défauts de construction et de fautes d'orthographe, c'est une véritable catastrophe !!!