Tribune libre de Huguette Bello :

Communiqué de soutien au Collectif inter-réanimations Ile de la Réunion


Publié / Actualisé
" Existe-t-il pour l'Homme un bien plus précieux que la Santé ? " Socrate . Ce jour le 10 mai 2021, la Maire Huguette Bello a reçu le " Collectif inter-réanimations Ile de la Réunion " qui regroupe des soignant-e-s de réanimation, infirmier-e-s, aides-soignant-e-s, et médecins des quatre hôpitaux des services de réanimation, réanimation adulte, réanimation neurologique et réanimation pédiatrique.
" Existe-t-il pour l'Homme un bien plus précieux que la Santé ? " Socrate . Ce jour le 10 mai 2021, la Maire Huguette Bello a reçu le " Collectif inter-réanimations Ile de la Réunion " qui regroupe des soignant-e-s de réanimation, infirmier-e-s, aides-soignant-e-s, et médecins des quatre hôpitaux des services de réanimation, réanimation adulte, réanimation neurologique et réanimation pédiatrique.

Une réanimation, c'est 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, ce sont des équipes de personnes qui se dévouent au service des Réunionnaises et Réunionnais. Les personnels de la réanimation doivent être entendus, d’autant plus que dans le contexte de crise sanitaire grave, ils sont en première ligne.
Je soutiens toutes les revendications suivantes formulées par le Collectif inter-réanimations et j’appelle les Réunionnaises à soutenir leur Hôpital et son personnel.

Le Collectif inter-réanimations demande l’augmentation significative de lits et places et de lits de réanimation. Il demande la réévaluation et le respect du ratio soignants (kinésithérapeutes inclus)/ lits,  dans l’ensemble des services de réanimations et soins continus, de jour comme de nuit, ratio à calculer sur le sur le taux d’occupation annuel.

Il demande une reconnaissance de la spécialité de l’exercice en réanimation et / ou soins continus avec la création d’un statut particulier pour les soignants exerçant dans ses services, par la validation des acquis (VAE) et/ou la création d’une formation qualifiante reconnue nationalement

Il demande l’élargissement et la reconnaissance des compétences spécifiques acquises en secteur par les professionnels et la reconnaissance des formations diplômants (diplômes universitaires)

Il  demande que soit prise en considération la précarité des agents en réanimation qui restent jusqu’à six ans en CDD et ne sont pas titularisés. Était présente à cet entretien une infirmière, contractuelle depuis quatre ans. Il y a près de 70 % de turnover du personnel au CHU Nord. Il demande  donc un plan de tissu titularisation des contractuels.

Le collectif demande une revalorisation salariale et la création d’une nouvelle bonification indiciaire adaptée à l’exercice de réanimation et soins continus.

Huguette Bello, maire de Saint-Paul et députée honoraire de la Réunion.

 

   

1 Commentaire(s)

Missouk, Posté
Ah la campagne électorale...