Tribune libre de Nadia Ramassamy :

Pour l'organisation des épreuves orales du CAPEPS en visioconférence


Publié / Actualisé
Monsieur le ministre, je vous alerte aujourd'hui sur la situation des candidats ultramarins au CAPEPS, c'est-à-dire les candidats qui, au titre de l'année 2021, passeront les épreuves orales du CAPES d'éducation physique et sportive.
Monsieur le ministre, je vous alerte aujourd'hui sur la situation des candidats ultramarins au CAPEPS, c'est-à-dire les candidats qui, au titre de l'année 2021, passeront les épreuves orales du CAPES d'éducation physique et sportive.

Les deux épreuves, que sont la mise en situation professionnelle et le projet d’intervention professionnelle en contexte simulé, basé sur la pratique physique, pourraient être exécutées en visioconférence pour les candidats, puisqu’aucune des deux ne contient d’épreuve physique.

Le distanciel leur permettrait d’éviter toutes les difficultés qu’ont rencontré leurs homologues dans les matières scientifiques : tests PCR multiples, septaine obligatoire à l’arrivée, obligation de rembourser le billet en cas de résultat positif, etc.

Ces complications créent une réelle rupture d’égalité entre candidats ultramarins et hexagonaux et augmentent les risques de contamination au COVID, le taux d’incidence étant très élevé dans l’Hexagone.

Aussi, Monsieur le ministre, je vous demande de bien vouloir étudier avec toute la minutie nécessaire la possibilité, pour les candidats ultramarins du CAPEPS, d’organiser les épreuves orales en visioconférence. Cette mesure, sensée et pragmatique, permettra à ces derniers de bénéficier de bonnes conditions d’examen tout en minimisant les risques d’infection au virus.

Dans l’attente de votre réponse, je vous prie de croire, Monsieur le Ministre, à l’assurance de ma très haute considération.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !