Tribune libre d'Extinction Rebellion :

Action contre le zoo de l'Etang-Salé qui prévoit d'ouvrir prochainement ses portes


Publié / Actualisé
Nous, citoyens réunionnais, demandons à tous les habitants de La Réunion et en particulier à la communauté éducative locale, de boycotter le ZOO Parc d'Etang Salé. La création d'un zoo à La Réunion est anachronique par rapport à la législation française et elle a été permise par une série de connivences locales qui interrogent. (Photo : Extinction Rebellion)
Nous, citoyens réunionnais, demandons à tous les habitants de La Réunion et en particulier à la communauté éducative locale, de boycotter le ZOO Parc d'Etang Salé. La création d'un zoo à La Réunion est anachronique par rapport à la législation française et elle a été permise par une série de connivences locales qui interrogent. (Photo : Extinction Rebellion)

Les Zoos sont une imposture et les piliers éducatifs, scientifiques, de conservation sur lesquels ils tentent de fonder leur légitimité sont mensongers. Leur objectif n'est ni la préservation ni la sensibilisation mais le business sur le dos des animaux. Les zoos sont tout simplement des entreprises commerciales

Les zoos disent contribuer à la préservation des espèces alors qu'ils font perdurer une image rétrograde de l'animal enfermé pour le plaisir des humains.

Ces pratiques d'un autre temps sont contraires aux objectifs annoncés à l'heure où nous demandons un référendum pour les animaux et où la transition écologique est enfin devenue une évidence. La détention en captivité des animaux génère des comportement anormaux, des dépressions, des morts prématurées (17% des animaux meurent chaque année dans les ZOO).

Vous souvenez-vous des quelques semaines de confinement que vous avez vécu non sans peine? Pour eux, c'est toute la vie. Les animaux développent des stéréotypies, ils tournent en rond, se balancent, s'automutilent. Il est plus que fréquent qu'ils soient sous calmants ou antidépresseurs pour faire bonne figure sur la photo.

Ici, il y est prévu 680 animaux en captivité ,47 espèces d'oiseaux, une soixantaine de mammifères et plus tard des félins, 270 reptiles, tous répartis dans des cages, volières et bassins, le tout sur une superficie de 4.5 hectares pour commencer, il y a au total 8.5 hectares concédés.

Ce parc, contrairement à ce qui est avancé par le directeur, Mr Gougache, n'a pas vocation à préserver des espèces menacées car il n'est prévu ni réintroduction d'espèces dans la nature ni partenariat scientifique avec la SEOR (Société d'Etudes Ornithologiques de la Réunion) ou l'Université de la Réunion, deux structures qui ont démenti les propos de la direction du zoo.

Des spectacles de fauconnerie déjà existants (entreprise de fauconnerie AREF crée par Mr Gougache en 2013) seront proposé et on peut légitimement se poser la question de son utilité sur notre île. Ces rapaces ont ils leur place ici ? Sont ils adaptés au climat tropical ? Quelles seraient les conséquences en cas d'évasion de l'un d'eux sur la faune endémique déjà si fragile? Le directeur du zoo s'est il posé la question avant de vouloir nous imposer sa passion de la fauconnerie ? On se souvient que l'AREF avait demandé à obtenir un couple de papangues. Après une enquête publique, cette demande avait été refusée.

Qu'apprenons-nous à nos enfants en les emmenant au zoo ? La captivité animale est une pratique d'un autre âge au regard du respect et de la considération que nous devrions porter à d'autres êtres vivants sensibles.

Les zoos disent avoir un rôle pédagogique et éducatif. Est ce donc cela que nous voulons montrer à nos marmay ? Des animaux soumis, malades, déracinés, croupissant dans des cages et des volières? Le zoo n'éduque pas, il divertit et fait perdurer l’idée que l’homme est au sommet de la pyramide et peut soumettre tous les autres êtres vivants. Les animaux sont des êtres sensibles qui éprouvent des sentiments, peuvent souffrir de la privation de liberté. La vraie pédagogie consiste à apprendre à observer et analyser le comportement des espèces en milieu naturel en respectant sa liberté et son environnement.

Nous appelons solennellement le Rectorat de La Réunion à ne pas organiser de sorties scolaires avec ce type d'établissement et de ne pas cautionner un message qui va à l'encontre de l'enseignement à la préservation de l'environnement et de la biodiversité, si crucial pour l'avenir des générations futures

Nous avons la chance de vivre sur une île encore en partie préservée mais aussi menacée par la pollution, la bétonisation qui détruit les habitats naturels. Plusieurs espèces endémiques sont en grave danger d'extinction.

La seule façon efficace et durable d'aider les espèces animales fragiles est de protéger leurs habitats naturels en créant des sanctuaires, des lieux où l'être humain n'est pas là.

A La Réunion, nous avons déjà perdu une vingtaine d'espèces d'oiseaux dont une grande part d'endémiques. Emmenons nos marmay bat karé dans la forêt pour découvrir et observer le tectec, le tui tui, le papangue, le Pétrel Noir et le Pétrel de Barau pour ne citer qu' eux. Il suffit de lever la tête et de s' émerveiller.

Défendre la nature c'est nous investir dans des associations et des collectifs qui agissent pour la préservation des espèces menacées. Défendre la nature c'est refuser que des animaux d'ici ou d'ailleurs finissent dans des volières ou derrière les barreaux.

Est ce donc cela la transition écologique à la Réunion ? 8.5 hectares de forêt domaniale concédée dans des conditions douteuses et opaques pour en faire un zoo qui propose de la nature en boîte en se cachant derrière des faux arguments scientifiques, de préservation ou encore de pédagogie ?

Alon réyoné, rouv out zié!

   

11 Commentaire(s)

Rof, Posté
Vos actions d"harcèlement sont une honte et vous ne connaissez rien au bien être des animaux alors que cet entrepreneur est expert dans son domaine et connaît certainement mieux que vous la manière de soigner et sauvegarder les espèces animales. Il a effectué des gros investissements financiers et humains, réhabilité une friche et assure des emplois que vous mettez en danger, uniquement parceque vous êtes nuisibles et désoeuvrés. Il est vrai que vos tentatives de déstabilisation ne vous font prendre aucun risque et vous n'avez rien d'autre à faire : l'oisiveté est la mère de tous les maux
ACSP-REUNION&ACPEGES, Posté
Merci et bravo à toutes celles et ceux qui se mobilisent.BOYCOTT de cette prison d'animaux.Enferme-t-on les êtres que l'on prétend aimer 'Soyons sérieux.ZOO = BUSINESS c'est tout.C'est une faute grave de l'Etat (la fameuse DEAL dyonisienne) qui illustre ses dérives dans le domaine environnemental à la Réunion, Etat qui privilégie le business de structures privées (l'observation aquatique des cétacés en est un autre exemple) avec la complicité de "scientifiques" prétentieux que l'on retrouve dans de nombreuses instances et qui s'approprient notre patrimoine naturel et décident de tout sans l'avis de la population.En clair, le milieu naturel, le plus beau, réservé aux plus fortunés ou par le biais de dérogations, et les prisons d'animaux et les spectacles de foire (la fauconnerie importée (" sa nout tradition" ') pour la masse.La devise de l'Etat à la Réunion 'Privatisation, ségrégation, infantilisation.Nous appelons solennellement le Rectorat de La Réunion à ne pas organiser de sorties scolaires avec ce type d'établissement. Oui, Madame la Rectrice, pas un euro d'argent PUBLIC, ne doit cautionner ce genre de structure.Pour information, il nous avait fallu alerter l'UNESCO pour éviter que nos rapaces endémiques ne servent "d'appât" au fauconnier pour se constituer sa clientèle enfantine dans les écoles ... sous-couvert habituel de sensibilisation ...http://citoyennedestpierre.viabloga.com/news/respect-de-nout-papangues-une-victoire-de-l-acsp-acpegesLe savez-vous ' Une parcelle de 9 ha de forêt domaniale (un Bien commun) est concédée pour une durée de 9 années à un privé, en OPACITE FINANCIERE TOTALE !Le promoteur dit merci qui ' Le Conseil départemental et l'ONF ...Qu'ont-ils à cacher 'Pour en savoir plus, articles de la rubrique ci-dessous :http://citoyennedestpierre.viabloga.com/foret_etang_sale_oiseaux.shtml
Bilimbis, Posté
ENFIN une vraie action pour le bien-être animal!!Je ne vais jamais ni dans des zoos ni dans des cirques et cela fait bien plus de 30 ans que je me bas contre ma famille et mes amis pour leur expliquer que les animaux sont des êtres vivants au même titre que tous les êtres vivants et que leur premier droit est la liberté. Les enfermer dans des zoos pour le seul plaisir de la distraction de l'humain, c'est monstrueux !!!
Laisser aller..., Posté
Gros problème de sécurité ..attendue dans cette forêt.. ! Des têtes vont tombées...
Lala974, Posté
La construction du zoo est presque fini, pourquoi des manif que maintenant'' fallait se bouger avant non'
Ridicule , Posté
Franchement il y a des personnes âgées isolées, des personnes dans une situation de précarité inhumaine, tant de combats à mener déjà pour l homme! Vous vous jetez sur toutes les actualités pour faire du buzz. Ça en devient ridicule...
Tikaf, Posté
Na pi zoo ici nous vé pi.de toute façons mi emmène pas mon zenfan voire zanimo dand park.bann dommoune i sortent l'autre koté la bas i vien ici pou di a nous zanimo dand park lé gaya pou gardé la.li mettre Ali dedans park ek son familles sera plus gaya pou nous ni regarde.aprés nout ban élues le kévér l'argent mettre azote aussi dedans.komm sa ma emmène. Mon bann marmaille pou ni voir
Moringueur, Posté
Enfin des gens qui comprennent que les animaux ne sont pas du mobilier.Il y a 200 ans, des rois, des guerriers, des shamans, des agriculteurs étaient réduits en esclavage et considérer dans le Code Noir comme des meubles.Ici plus qu'ailleurs nous pouvons comprendre que les mentalités d'une époque peuvent / doivent évoluer.Les animaux sont des êtres sensibles, intelligents. Pas des meubles. Pas des esclaves. Pas des jouets. Ne les enchainons pas
Missouk, Posté
Très belle tribune dont les arguments sont particulièrement solides et défendables. J'adhère totalement, et espère vraiment que le Rectorat interdira toute sortie scolaire dans ce futur zoo (s'il devait ouvrir ses portes!).
Sissi974, Posté
Nous humains, nous devons évoluer, et vite ! Vivre libre ! c'est aussi vivre avec les animaux libres !!!!
Joyce, Posté
17% des animaux qui meurent chaque année dans les ZOO, ca fait froid dans le dos... je ne savais pas. Je n'irai pas amener mes enfants.