Tribune libre du PCR :

Hommage à Anerood Jugnauth


Publié / Actualisé
Depuis, jeudi 3 juin 2021, le peuple mauricien pleure la disparition de Anerood Jugnauth, âgé de 91 ans. Le gouvernement a décrété 2 jours de deuil national et, aujourd'hui, un hommage populaire lui sera rendu à l'occasion de ses obsèques. Cette reconnaissance dépasse les frontières de son pays puisqu'en signe de solidarité, l'Inde a décrété une journée de deuil. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Depuis, jeudi 3 juin 2021, le peuple mauricien pleure la disparition de Anerood Jugnauth, âgé de 91 ans. Le gouvernement a décrété 2 jours de deuil national et, aujourd'hui, un hommage populaire lui sera rendu à l'occasion de ses obsèques. Cette reconnaissance dépasse les frontières de son pays puisqu'en signe de solidarité, l'Inde a décrété une journée de deuil. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Si Ramgoolam est reconnu comme le père de l’Indépendance, Anerood Jugnauth fait partie des principales figures politiques post-coloniales mauriciennes. Il est entré en politique active au sein du Mouvement Militant Mauricien. Avec Paul Bérenger, leader du MMM, il a fait évoluer l’île Maurice vers une République. Il a réussi à faire condamner l’ancienne puissance coloniale dans le dossier Chagossien.

A La Réunion, le PCR a fait du retour des Chagossiens dans leur pays une préoccupation prioritaire de solidarité entre peuples voisins, sinon la coopération régionale est vidée de son sens humaniste. On remplacerait alors la colonisation par une politique néo-coloniale qui aboutirait au génocide du peuple chagossien.

En pensant au chemin parcouru et examinant ce qui reste à faire, le Parti communiste Réunionnais salue la mémoire du défunt et adresse ses sincères condoléances au peuple mauricien et à la famille de Anerood Jugnauth.

Pour le PCR,
Ary YEE CHONG TCHI KAN

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !