Tribune libre d'Oumi Mogne-Hamza et Harry Gustave :

Nos engagements pour le canton 10


Publié / Actualisé
Après de longues semaines de campagne et de rencontres, nos échanges quotidiens avec les habitants du canton 10 nous confortent dans l'objectif de déployer d'urgence un bouclier social sur nos territoires où la crise sanitaire a encore creusé les inégalités sociales. Nous nous battrons pour que le Conseil Départemental joue de nouveau son rôle dans la protection maternelle et infantile, dans le soutien aux aînés, aux personnes handicapées, aux familles en difficulté. Ces combats n'ont pas été portés par la majorité sortante qui abandonné la population. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Après de longues semaines de campagne et de rencontres, nos échanges quotidiens avec les habitants du canton 10 nous confortent dans l'objectif de déployer d'urgence un bouclier social sur nos territoires où la crise sanitaire a encore creusé les inégalités sociales. Nous nous battrons pour que le Conseil Départemental joue de nouveau son rôle dans la protection maternelle et infantile, dans le soutien aux aînés, aux personnes handicapées, aux familles en difficulté. Ces combats n'ont pas été portés par la majorité sortante qui abandonné la population. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Sur l’ensemble du territoire de La Réunion, nous proposons :

Pour les agriculteurs : une aide conséquente à l’entretien des chemins d’accès aux exploitations. Une garantie de l’approvisionnement en eau.

Pour les jeunes parents : beaucoup plus d’aides aux assistantes maternelles et une augmentation de la capacité d’accueil de la petite enfance avec plus de crèches et de micro-crèches.

Pour les collégiens : une extension de la gratuité de la cantine scolaire et de la gratuité de leurs transports scolaires.

Pour les familles en difficulté : une lutte massive contre l’habitat insalubre via un plan de rénovation ambitieux. Une augmentation des bourses départementales d’études. L’extension des programmes d’électrification rurale. Un effort inédit pour la protection des enfants en danger.

Pour les associations : un soutien sans faille au tissu associatif à travers des actions novatrices qui impliquent activement notre jeunesse. Un soutien sans précédent à l’économie solidaire source d’emplois et de formations.

Sur notre canton 1 de Saint-Denis, nous proposons :

• de désenclaver les quartiers du Bas-de-la-Rivière et de la Petite-Île avec des solutions acceptables pour chacun des citoyens de ces quartiers : transports en communs, pistes cyclables etc.

• de renforcer l’attractivité de la zone de la Montagne, actuellement ville dortoir de 17000 habitants afin d’y développer un tourisme local, sain et respectueux du territoire, avec la création d’emplois pérennes.

• de réhabiliter et valoriser les différents sites patrimoniaux sur le canton comme le Chemin des Anglais, le Moulin Kader, la Léproserie. Mettre en valeur le site de l’Ilet à Guillaume laissé à l’abandon par la majorité en place.

Si nous sommes élus le 27 juin, notre priorité sera d’œuvrer au plus près des habitants, d’appliquer la justice sociale pour tous, d’autant plus que la politique nationale actuelle abîme nos protections sociales durement acquises. Il est temps de mettre fin à l’immobilisme en modernisant le Conseil Départemental et en revalorisant son personnel.

Oumi Mogne-Hamza et Harry Gustave, avec Anrafati Laïthiddine et Camille Ibao, candidats du PLR, soutenus par Huguette Bello.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !