Tribune libre :

Jean-Charles Nagou, candidat à la Chambre des métiers


Publié / Actualisé
Ce matin, dans l'atelier saint-suzannois de sa célèbre marque de confitures " Les Saveurs de La Fournaise ", Jean-Charles NAGOU a déclaré sa candidature à l'élection de la Chambre des Métiers. " Je me présente car j'ai beaucoup écouté les artisans réunionnais. Ils ont besoin de proximité et d'un accompagnement fort en cette période compliquée de COVID 19, où bon nombre d'entre nous ont eu de lourdes pertes de chiffres d'affaires. Et, en réalité, notre situation, à nous les artisans, est compliquée depuis au moins la crise des gilets jaunes de fin 2018. Je me mobilise avec d'autres aujourd'hui car nous voulons porter la voix de tous les artisans locaux ", affirme Jean-Charles NAGOU en ouverture de conférence de presse. (Photo DR)
Ce matin, dans l'atelier saint-suzannois de sa célèbre marque de confitures " Les Saveurs de La Fournaise ", Jean-Charles NAGOU a déclaré sa candidature à l'élection de la Chambre des Métiers. " Je me présente car j'ai beaucoup écouté les artisans réunionnais. Ils ont besoin de proximité et d'un accompagnement fort en cette période compliquée de COVID 19, où bon nombre d'entre nous ont eu de lourdes pertes de chiffres d'affaires. Et, en réalité, notre situation, à nous les artisans, est compliquée depuis au moins la crise des gilets jaunes de fin 2018. Je me mobilise avec d'autres aujourd'hui car nous voulons porter la voix de tous les artisans locaux ", affirme Jean-Charles NAGOU en ouverture de conférence de presse. (Photo DR)

Leur campagne, Jean-Charles NAGOU et ses colistiers, la veulent pédagogique et numérique. Pédagogique tout d’abord. " Nous allons expliquer et réexpliquer le rôle de la Chambre des Métiers à l’ensemble des 22 000 artisans de notre île. Il est important qu’ils votent pour cette élection. Seuls 7000 électeurs ont voté lors de la dernière élection. ", déclare le candidat à la Chambre des Métiers de l’Artisanat. Une élection qui se déroulera en octobre 2021 et qui jusqu’à maintenant avait été éclipsée par les Régionales et les Départementales.

 Campagne numérique ensuite. Avec la situation sanitaire instable dans l’île, l’équipe de " La Réunion des Artisans " - nom de la liste qui sera déposée en Préfecture début septembre - mise sur les réseaux sociaux pour intéresser les votants aux enjeux du scrutin, avec la mise en ligne d’un site internet et d’une page Facebook. Certaines rencontres avec les chefs d’entreprises locaux se dérouleront aussi par Zoom.

 Teddy SEVETIAN, Jovany GOVINDIN, Cedric EFFERMA et Valérie MANCIET, futurs colistiers et soutiens de Jean-Charles NAGOU mèneront une campagne apolitique. " L’élection à la Chambre des Métiers et de l’Artisanat n’est pas une élection politique. Il est important que chaque organisation professionnelle ne prenne pas parti dans cette élection pour un candidat ou un autre, pour respecter les règles d’équité. En toute transparence, nous ne travaillons pas en sous-marin avec des organisations professionnelles ", déclarent-ils de concours.

 " Les formations actuelles pour les artisans ne sont pas adaptées aux changements qu’entraîne le numérique. Les artisans réunionnais ont besoin d’une chambre plus proche de leurs enjeux du quotidien. L’apprentissage doit être modernisé. Voici quelques-uns des sujets qui seront prioritaires dans le projet que nous présenterons aux artisans réunionnais début septembre 2021 ", conclut Jean-Charles NAGOU.

 A coup sûr, les cinq secteurs d’activité au cœur de l’action de la Chambre des Métiers de l’Artisanat de La Réunion (services, alimentation, transformation et bâtiment et métiers d’art), au travers de 247 métiers, seront dûment représentés au sein de la future liste de " La Réunion des Artisans ".

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !